LE PREMIER ET LE PLUS GRAND COMMANDEMENT

Filed under BALTATZIS - FRANCAIS, FRANCAIS

“… L’aimer (Dieu) de tout son coeur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c’est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices.” (Mrc.12:33; Rom.13:9 et Gal.5:14; Mt.22:38-40)

Il y a quelques années, j’ai vu une affiche qui m’a beaucoup impressionné, à savoir: “Quand on aime ce que l’on fait, on est capable de tout.” Alors je me suis dit : « Si l’homme de la rue est “capable de tout” quand il aime ce qu’il fait, à beaucoup plus forte raison l’homme de Dieu – qui a à sa disposition la puissance de l’Esprit Saint, le peut-il! Mais, est-ce vrai que l’homme naturel est capable de tout? Oui et non ! »

OUI, car les possibilités de la volonté et les capacités de l’homme, qui Lui ont été dotées par son Créateur restent presque toujours inutilisées, inexploitées. “Nous utilisons seulement 10% de nos capacités mentales a dit Albert Einstein. Il suffit de regarder à la télévision et examiner l’Histoire pour découvrir les exploits que certaines personnes ont réussis par amour pour l’objet auquel elles se sont données. On prête, aussi, à Einstein cette expression: “Nous ne comprenons que le centième de ce que nous serions capables de comprendre”.

Et NON, car Jésus-Christ, parlant des choses spirituelles, avait déclaré que nous ne pouvons rien faire sans Lui. Il y a des gens qui peuvent résoudre les problèmes techniques les plus difficiles mais qui ne peuvent pas se débarrasser de fumer la cigarette! Cette vérité est surtout valable quand il s’agit de la compréhension des choses spirituelles de la part de l’homme naturel, comme Jésus Lui même l’avait déclaré et expliqué à Nicodème. Jésus a aussi dit: “… Tout est possible à celui qui croit.” (Marc 9:23). L’apôtre Paul dit: “Je puis tout par celui qui me fortifie.” (Php.4:13).

Pourquoi ai-je dit tout cela? Parce que le succès dans la vie spirituelle dépend d’une chose: Aimer Christ de tout ton être.

CE QUE DIEU DEMANDE

Répétons le même verset: « …aimer (Dieu) de tout son coeur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c’est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices. » (Marc 12:33). Voilà le premier et le plus grand commandement dans sa forme la plus complète! C’est un amour demandé à tous, croyants et non-croyants. Cet amour c’est un amour produit par le Saint Esprit (Ga.5:22; 2Th.3:5). Cet amour peut être produit dans un cœur, indépendamment de sa faiblesse, s’il est sincère, bien intentionné et fait de bons choix délibérés.

Le Saint Esprit, depuis les temps anciens, nous a dit que nous devons aimer notre Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme et de toute notre force” (De.6:5) ; aussi que nous devons craindre l’Éternel, notre Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies et de Le servir de tout notre cœur et de toute notre âme. L’observation de ces commandements, qu’IL nous prescrit, est pour notre bonheur: «Maintenant, Israël, que demande de toi l’Éternel, ton Dieu, si ce n’est que tu craignes l’Éternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, d’aimer et de servir l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme; si ce n’est que tu observes les commandements de l’Éternel et ses lois que je te prescris aujourd’hui, afin que tu sois heureux(De.10:12-13).

Par conséquent, l’amour pour Dieu n’est pas un nouveau commandement. C’est un commandement qui a été simplement “amplifié” par notre Seigneur Jésus-Christ et sa juste importance et valeur lui ont été attribuées. Le vrai amour envers les hommes est impossible si l’amour envers Dieu n’existe pas ou plutôt ne préexiste pas. Ces deux commandements sont étroitement liés et interdépendants.

DEFINITIONS

En réalité, et en termes généraux, les autres commandements ne sont que des commentaires et extensions de la signification de l’importance et du message de ces deux-là. La première partie du verset que nous étudions parle des devoirs de révérence envers Dieu. La deuxième, comment traiter nos semblables. Maintenant, nous allons insister sur la première partie de ce commandement. Il est impossible que les autres commandements soient mis en pratique sans que Dieu n’en fortifie l’homme. Et, il est, de même, impossible que Dieu le fortifie à faire sa volonté sans que l’homme ne passe pas par l’expérience de la porte étroite, c’est à dire par l’expérience bénie d’une repentance sincère, d’un renoncement complet de soi-même et d’une consécration complète envers Dieu : par une conversion à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai (1Th.1:9). Cela est possible uniquement par un acte de choix délibéré.

CLARIFICATIONS

Dans la pratique, en quoi consiste l’amour pour Dieu ? L’amour pour Dieu consiste à garder Ses commandements ! Et Ses commandements ne sont pas pénibles (1Jn.5:3 et 2Jn.1:6). Cela signifie servir le Seigneur d’un cœur parfait ou dévoué, ce qui signifie faire ce qui est bien aux yeux du Seigneur avec fidélité et intégrité de cœur (2Rois 20:3). Celui qui agit avec un cœur intègre et parfait agit dans la crainte de l’Éternel et avec fidélité (2Chr.19:9).

Voilà un verset clef qui clarifie cette notion : « Et toi, Salomon, mon fils, connais le Dieu de ton père, et sers-le d’un cœur dévoué et d’une âme bien disposée, car l’Éternel sonde tous les cœurs et pénètre tous les desseins et toutes les pensées. Si tu le cherches, il se laissera trouver par toi; mais si tu l’abandonnes, il te rejettera pour toujours » (1Ch.28:9 – Darby). Et l’Esprit Saint dit: « …les yeux de l’Éternel parcourent toute la terre, afin qu’il se montre fort, en faveur de ceux qui sont d’un cœur parfait envers lui… En cela, tu as agi follement; car désormais tu auras des guerres. (2Ch.16.9-Darby). Cela signifie que ceux qui ne sont pas d’un cœur parfait envers Dieu agissent follement et ils connaîtront des guerres inutiles dans la vie!

Au contraire, le cœur de celui qui appartient vraiment à Dieu est entier, non divisé, non partagé avec le monde, sans hypocrisie, parfait et pur… Il a une volonté dévouée et bien intentionnée, absorbée par les affaires de Dieu et qui trouve son plaisir seulement en Lui… Cette vie, non partagée avec le monde, est la seule acceptable devant Dieu… Cet amour pour Dieu est incompatible avec l’amour pour la vie mondaine. C’est pour cette raison qu’il est écrit « N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui » (1Jean 2:15). La volonté de Dieu est que nous résistions, si nécessaire, jusqu’au sang, en luttant contre le péché (Héb.12:4). Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification (1Thes.4:7). En outre, le vrai chrétien n’est intéressé qu’à être en bons termes avec son Sauveur ! Il est intéressé à chercher premièrement le royaume et la justice de Dieu sachant que toutes les choses dont il a besoin lui seront données par-dessus (Mat.6:33).

DEUX ERREURS SPIRITUELLES

  • · Il ne faut jamais oublier qu’on ne pourrait pas passer de l’état de l’homme naturel à l’état d’un nouveau né chrétien sans un acte de choix. De même, il ne faut jamais oublier qu’on ne peut pas passer de l’état charnel à l’état spirituel peu à peu mais par un acte de choix de notre volonté. C’est alors que le vrai développement spirituel commence… C’est ALORS que la vie spirituelle commence à fleurir et à porter du fruit. C’est seulement ALORS que le développement spirituel commence. La conquête de la « terre promise », c.à.d de l’espace spirituel de sainteté et de puissance, commence après avoir quitté le « désert » de nos propres efforts et plans et après avoir soumis notre propre volonté à la volonté de Dieu. Cela n’est possible que par la repentance et la foi et par un acte de confiance en Son amour et les soins de l’Omniscient et Omnipotent Jésus qui nous appelle à cela. Il ne faut, de même, oublier qu’il ne suffit pas de bien commencer mais qu’il faut bien terminer ! Notre Dieu est un Dieu “jaloux”. Si notre amour envers Lui est diminué, alors nous sommes réprimandés. Voilà ce que la Parole dit: « Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes » (Apo.2:4-5). Et la Parole va encore plus loin: « Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème…» (1Cor.16:22). Quel avertissement solennel!
  • · Il y a des gens qui pensent qu’ils expriment et prouvent leur amour à Dieu par leur adoration et louange dans l’église. Cela est en partie vrai mais seulement comme résultat d’une vie pleine d’obéissance par des actes et vérité. Je me souviens de cas de gens qui pensaient qu’ils pouvaient prouver leur dévouement à Dieu…avec beaucoup de décibels. D’autres qui pensaient qu’en criant fort “Gloire à Dieu”, “Louer le Seigneur”, “Merci Seigneur” etc., pendant plus d’une demi-heure pourraient prouver et démontrer leur amour et dévouement à Dieu ! Je me demandais: est-ce que c’était de cette manière que les premiers chrétiens, comme ils sont décrits dans le livre des Actes des Apôtres, adoraient le Christ ? Rentrons en nous-mêmes finalement !

L’AMOUR POUR DIEU N’EST PAS OPTIONNEL

L’amour pour Dieu n’est pas optionnel ! (De.6:5; 11:1; 22:5; Mat.22:37). Il s’agit d’un commandement qui concerne tous, croyants et non croyants. Dieu est le créateur de tous les hommes, croyants et non-croyants. Ils sont l’œuvre de sa main, et ils auront, tôt ou tard à rendre compte au sujet de leur position envers Dieux, qu’ils le veuillent ou non, qu’ils le croient ou non!

La preuve que nous, les croyants, L’aimons est notre position envers Lui sous forme d’obéissance et des priorités saines: notre attachement à Lui et à Sa vérité ainsi que notre combat contre le péché constituent la plus grande preuve de notre amour envers Lui. Mais il faut reconnaître que ceux qui sont vraiment régénérés, les véritables enfants de Dieu, l’aiment sans L’avoir vu (1Pie.1:8). Cet amour est spontané car il est implanté par Dieu leur Père; il est gravé dans leur coeur, simplement parce qu’ils ont accepté de faire le bon choix dans la crainte du Seigneur et de vivre en actions et avec vérité ! Cet amour vaut plus que tout autre sacrifice (Mrc.12:33).

POURQUOI DIEU DEMANDE-T-IL CET AMOUR ?

Dans le verset que nous étudions Marc 12:33, il y a un message caché qu’on peut trouver dans De.10:12-13: « Et maintenant, Israël ! Qu’est–ce que l’Éternel, ton Dieu, demande de toi, sinon que tu craignes l’Éternel, ton Dieu, pour marcher dans toutes ses voies, et pour l’aimer, et pour servir l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme, en gardant les commandements de l’Éternel, et ses statuts, que je te commande aujourd’hui, pour ton bien? » (DRB) (De.11:22-23; 28:13). Dieu nous demande cet amour pour les raisons suivantes:

1. Pour notre bien: Cela veut dire, pour notre bonheur et notre félicité (Dt.10:12-13; 11:22-23; 28:13). C’est pour que Dieu puisse nous bénir et nous faire jouir de la vie qu’il nous donne (Dt.30:16) abondamment et de toutes les bénédictions spirituelles que Dieu nous a réservées dans les lieux célestes en Christ. Certaines de ces bénédictions futures peuvent être réalisées dans notre vie terrestre.

2. Parce que, comme il a été déjà dit, nous Lui appartenons. Il a ce droit car il est mort pour nous tous ! Il nous a rachetés ! Il est notre Rédempteur !

3. Parce qu’Il nous a aimés le premier (1Jean 4:19). Notre amour envers Dieu est le fruit de notre compréhension et de notre acceptation de l’amour de Dieu envers nous (1Jean 4:10; 1Jean 4:19; 2Cor.5:14-15; Ps.116:1) et

4. Parce qu’Il veut nous bénir, entendre notre voix et nos prières (Ps.116:1) et répondre à nos requêtes et couvrir nos besoins !

POURQUOI CEUX QUI SONT RACHETES L’AIMENT-ILS

L’amour pour Dieu est une des caractéristiques de Ses enfants. Voila les raisons pour lesquelles nous L’aimons :

  • · Nous L’aimons, parce que, comme il a été déjà dit, Il nous a aimés le premier (1Jean 4:19) d’un amour éternel et nous a attirés par Sa bonté (Jér.31:3). Il a aimé les siens qui étaient dans le monde jusqu’à la fin (Jean 13:1). Son amour était si grand qu’Il est mort alors que nous étions encore sans force, impies, pécheurs et même Ses ennemis (Rom.5:6-10).
  • · Nous L’aimons car Son amour est insondable, surpassant toute connaissance (Eph.3 :19), nous étreignent et nous portent à n’aimer et à ne vivre que pour Lui (2Cor.5:14-15). Son amour est inchangeable (Jean 13:1) et il n’y a rien qui peut nous séparer de Lui (Rom.8:35).
  • · Nous L’aimons car Il est venu chercher et sauver ce qui était perdu comme moi et toi (Luc 19:10), Il s’est livré Lui-même pour nous (Gal.2:20), Il est mort pour nous (Jean 15:13 ; 1John 3:16) et Il nous a lavés de nos péchés dans son sang (Apo.1:5). Sur la base de son œuvre, « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité. » (1Jean 1:9). « Il a jeté tous leurs péchés dans les profondeurs de la mer » (Michée 7:19) pour ne plus les voir et pour ne plus se rappeler d’eux. Son amour et Sa puissance nous rendent plus que vainqueurs (Rom.8:37).
  • · Nous L’aimons car Il nous a justifiés par sa grâce (Tit.3:4-7), Il a vivifié nos âmes (Eph.2:4,5) et il nous a donné tout un arsenal de bénédictions temporelles (Deut.7:13) et éternelles.
  • · Nous L’aimons parce que son but est de nous bénir afin que nous puissions jouir de la vie qu’Il nous donne et que toutes les bénédictions spirituelles que Dieu a réservées dans les lieux célestes en Christ: « Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ » (Eph.1:3).
  • · Nous L’aimons car Il a envoyé et versé le Saint-Esprit dans notre cœur (Ps.68:18 ; Jean 16:7 ; Rom.5:5) et a rempli nos cœurs d’amour, de pureté, de puissance et de sagesse divine!
  • · Nous L’aimons car Il écoute nos prières (Ps.116:1) et intercède pour nous (Heb.7:25 ; 9:24).
  • · Nous L’aimons car Il nous connaît tous personnellement et nous appelle par notre nom (1Cor.8:3).
  • · Nous L’aimons car Il nous protège et nous délivre de la haine du Diable (Ps.145:20 ; Ps.91:14) et parce qu’Il nous a faits participants de sa miséricorde (Ex.20:6 ; De.7:9) et de Sa nature divine.
  • · Nous l’aimons car Ses projets et Ses pensées sur nous sont de paix et non de malheur, afin de nous donner un avenir et de l’espérance (Jér.29:11).
  • · Nous L’aimons car Il nous réprimande et nous châtie pour notre bien (Apo.3:19 ; Héb.12:6-11). Il ne nous punit pas, mais Il nous châtie pour notre bien, pour notre profit pour nous faire participants de Sa sainteté.
  • · Il fait que toutes choses concourent au bien (Rom.8:28 ; Ps.57:2). Même, s’il me tue, cependant je peux avoir confiance en Lui, Job dit (13:15). Nous pouvons invoquer son Nom au jour de la détresse et Il nous délivrera et nous Le glorifierons (Ps.50:15; Ps.91:14).
  • · Nous l’aimons car Il nous a aimés et nous a faits « enfants de Dieu… et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. » (1Jean 3 :1-2). Incroyable mais vrai!
  • · Nous L’aimons car Il est venu nous libérer de l’esclavage du péché et de nos passions, comme il est écrit: « …pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance… pour consoler tous les affligés; pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu… » (Esa.61:1-6) Oui ! Il a pris notre fardeau et nous a donné une chanson…
  • · Nous L’aimons car Jésus-Christ a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption (1Cor.1:30)
  • · Nous L’aimons car Il nous a nommés « prêtres du SEIGNEUR; …Ministres de notre Dieu » et parce qu’Il …nous a aimés et nous a lavés de nos péchés dans son sang et il nous a faits un royaume, des sacrificateurs pour son Dieu et Père. Un jour nous serons appelés pour juger des anges ! (1Cor.6:3)
  • · Nous L’aimons car Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu, nous conduira aux fontaines des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de nos yeux, et la mort ne sera plus; et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni peine, car les premières choses sont passées (Apo.7:17 et 21:4).
  • · Nous l’aimons car l’ange de l’Éternel campe autour de ceux qui Le craignent, et les délivre (Ps.34:7).
  • · Nous L’aimons car Dieu est pour nous, et personne ne pourra être contre nous ! Celui même qui n’a pas épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous fera-t-il pas don aussi, librement, de toutes choses avec lui? Qui intentera accusation contre des élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie; qui est celui qui condamne? C’est Christ qui est mort, mais plutôt qui est aussi ressuscité, qui est aussi à la droite de Dieu, qui aussi intercède pour nous; qui est-ce qui nous séparera de l’amour du Christ? Tribulation, ou détresse, ou persécution, ou famine, ou nudité, ou péril, ou épée?… Au contraire, dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés (Rom.8:31-37).

Puisque Christ a été crucifié pour moi et qu’Il m’a racheté, alors je Lui appartiens et je dois vivre pour Lui. J’ai été racheté par Lui ! Je n’ai pas le droit de vivre une vie partagée entre deux pensées et deux désirs. Un homme irrésolu est inconstant dans toutes ses voies et il ne peut pas être pur dans son cœur (Jaq.1:8; 4:8), tandis que celui qui a pris position définitive envers Lui ne trouve son plaisir que dans la loi de l’Éternel et il la médite jour et nuit ! (Ps.1:2)

Vois-tu quelqu’un qui n’aime pas Jésus-Christ ? Cela signifie que Dieu n’est pas encore son Père: Jésus a dit: « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez… » (Jean 8:42). Il faut pourtant reconnaître que certains font ce qui est droit, mais avec un cœur qui n’est pas entièrement dévoué (2Chr.25:2). C’est étrange et incroyable mais vrai !!! Tu peux donner ton argent à quelqu’un qui est dans le besoin soit par amour, soit pour être vu par M. Toutlemonde, soit par esprit d’antagonisme ou de vengeance (Php.1:15-18).

EST-CE CETTE VIE POSSIBLE?

Dieu a rendu cette vie possible. Celui qui nous appelle en cette vie c’est Lui qui fera le nécessaire! C’est pour cette raison que Paul dit: « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. » (Rom.12:1-2)

Dieu qui nous a donné la logique n’est-il pas raisonnable ? Notre Dieu est un Dieu raisonnable et c’est pour cette raison que tout ce qu’Il nous ordonne est toujours raisonnable et est en même temps faisable soit par nos propres forces soit par la puissance du Saint Esprit. Dieu qui nous appelle à cette vie la rendra possible pour nous, comme il est écrit dans l’épître aux Thessaloniciens « Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera. » (1Thes.5:23-24). L’Esprit de Dieu a exprimé la même pensée dans l’Ancien Testament : « Ne t’ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Eternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. » (Josué 1:9). Dans le livre d’Esaïe il est écrit: « Éternel, tu nous donnes la paix; car tout ce que nous faisons, c’est toi qui l’accompli pour nous » (Esa.26:12). Conclusion: Ce que Dieu demande est faisable… Il nous a donné les moyens… et le courage pour y parvenir!

L’ESPRIT SAINT EST NOTRE GARANT

La vie chrétienne est et doit être une vie victorieuse, due à l’Esprit Saint qui est notre garant. Il est bien connu que tout chrétien a reçu l’Esprit Saint (Eph.1:13-14; Jn.7:39; Act.2:4), mais tout chrétien n’est pas plein de l’Esprit Saint (Act.6:3). Pour que mon cœur soit rempli de cet amour envers Dieu, il doit être vidé de mon péché par la confession et son abandon. Péché qui n’est pas confessé reste non pardonné et me prive des bénédictions célestes et de la victoire. C’est la consécration complète et une confiance totale qui donnent la possibilité à Dieu de contrôler et de gouverner mon cœur et ma vie. C’est la condition « sine quoi non ». Je répète: « Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera. » (1Thes.5:23-24).

La foi qui sauve est celle qui accepte humblement le salut et la puissance de Dieu ainsi que la victoire que Dieu promet et donne. C’est une foi qui obéit. Et c’est alors que Dieu donne son Esprit « …à tous ceux qui lui obéissent ». Il est impossible d’arriver à des succès avec un cœur partagé entre deux désirs et deux buts… Un cœur partagé n’arrive à rien ! En général, les hommes qui réalisent quelque chose d’important dans leur vie sont ceux où habite un seul désir ardent.

DEUX OBJECTIONS et LEURS REPONSES

Première objection:

Quelqu’un pourrait me dire: Comment puis-je être capable de «faire tout» si Dieu ne m’a pas investi de Sa puissance? Ai-je le don de guérisons ou de chasser des démons ou, ou, ou? Dieu distribue Ses dons selon Sa souveraineté. N’est-ce pas?

Oui, mais, ai-je besoin de ces dons miraculeux pour être plus zélé en ce qui concerne l’étude de la Bible ou ma vie de prière ou pour remplir mes autres engagements fidèlement en tant que Chrétien? Me faut-il un « don spirituel » pour être honnête et fidèle pour me réactiver et partager la Bible avec tous ceux qui meurent dans l’ignorance et le péché? Ou est-ce que je me contente en me comparant avec ceux qui mènent une vie tiède ? Mon trésor, où se trouve-il ? De quoi est-ce que mon esprit se nourrit et est saturé pendant toute la journée? «Maudit soit celui qui fait avec négligence l’œuvre de l’Éternel… », dit la parole de Dieu en Jér.48:10.

N’oublions pas ce que dit l’Écriture: « Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple… Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple… Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. » (Luc 14:26; Mat.10:38; Mat.16:24; Mat.11:15).

C’est triste, mais il faut l’admettre que certains chrétiens sont devenus objets de raillerie. Ils ont commencé à bâtir une tour sans avoir calculé la dépense et ils ont abandonné sa construction faute de solides intentions ! Ils sont sortis pour faire la guerre sans avoir bien calculé leurs forces. Ils ont “signé” un « contrat » avec Dieu pour Le servir… dans un monde qui périt et ne l’ont pas respecté ! « …Le sel est une bonne chose; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi l’assaisonnera-t-on? Il n’est bon ni pour la terre, ni pour le fumier; on le jette dehors. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. » (Luc 14:26-35).

Ces paroles sont dures ! Mais sont-elles miennes ? Ce que Dieu exige de moi c’est mon cœur, la position de mon cœur ! Voilà ce qu’est mon devoir, mon affaire, mais la force de Lui obéir c’est Son affaire ! Alors la première chose à faire est de me repentir et de confesser mon état peu ou très déplorable en tant que croyant, membre de l’église du Christ. Laissons les larmes de notre repentance laver nos yeux pour que nous puissions voir mieux, dit un cantique spirituel.

Deuxième objection:

Comme on l’a dit, l’amour pour Dieu est un don de Dieu comme il est écrit dans De.30:6: “L’Éternel, ton Dieu, circoncira ton cœur et le cœur de ta postérité, et tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme, afin que tu vives.” Comment donc peut-on être responsable et L’aimer sans Son aide?

La réponse est très – très simple: Oui, tu es responsable car Dieu met cet amour dans notre cœur SI nous Lui donnons notre consentement, notre permission. Alors, c’est Lui qui devient le vouloir et le faire en nous (Php.2:13).

CONDITIONS et PROMESSES

Il est bien connu que les promesses de Dieu sont étroitement liées à certaines conditions qu’il faut remplir. En général, les promesses de Dieu sont héritées par la foi et la persévérance: Nous sommes appelés à ne pas nous « …relâcher point, et que nous imitions ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses. » (Héb.6:12, 15). Et enfin, n’oublions pas qu’il ne faut pas abandonner notre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. Car nous avons besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, nous obtenions ce qui nous est promis (Héb.10.35-36).

Dans le contexte de l’amour dû à Dieu, il y a certaines promesses qui sont liées à cet attachement de l’homme à Dieu. Les Écritures disent: « Si vous m’aimez, gardez mes commandements… Celui qui A mes commandements et qui les GARDE, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui… Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui » (Jean 14.15, 21, 23).

Alors, celui qui L’aime:

1. Garde ses commandements ;

2. Le sert et sert aussi ses frères (Mat.27:55; Mat.25:40) ;

3. Lui donne toute sa préférence et priorité (Mat.10:37) et L’aime avec un amour ardent et jusqu’à la mort (Cant.2:5 ; Ac.21:13; Apo.12:11).

Une telle attitude aboutit à la prise sur nos épaules de notre croix, celle que Dieu nous a destinée à chacun personnellement et à Le suivre: « …celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi. » (Mat.10:37-38).

Dans la pratique cet amour est manifesté de la manière suivante: Le vrai chrétien aime :

1. Christ, plus que soi-même, les siens et ses biens ;

2. Christ, plus que son église locale ;

3. La vérité, plus que ses propres idées, convictions ou sa dénomination ;

4. La Bible, plus que la constitution et les traditions de son Église ou son Organisation et est attaché à la Parole de Dieu infaillible, qui n’a pas besoin d’être éprouvée, mais uniquement d’être crue et obéie ;

5. La volonté de Dieu, plus que la volonté ou la mentalité de son dirigeant spirituel ;

6. Les principes de la parole de Dieu plus que sa culture et son milieu culturel ;

7. Le fruit de l’Esprit, plus que les dons de l’Esprit;

8. D’être possédé par l’Esprit Saint plus que de Le posséder.

Dieu promet la couronne de justice et la couronne de vie à tous ceux qui L’aiment et qui, à cause de cet amour, supportent patiemment les tentations (2Ti.4:7-8; Jaq.1:12). Si j’aime Jésus, la première conséquence sera: je garderai Sa parole! La deuxième conséquence: le Père m’aimera! La troisième conséquence: tous Deux et l’Esprit Saint feront leur demeure en moi!!! (Jean 14:23, 26). Incompréhensible, incroyable mais vrai!

CE QUE L’AMOUR POUR DIEU PRODUIT

Avant d’entamer une brève description de ce que l’amour pour Dieu produit dans l’homme, il est nécessaire d’examiner brièvement un autre aspect par un verset très important : «… La connaissance enfle, mais la charité édifie. Si quelqu’un croit savoir quelque chose, il n’a pas encore connu comme il faut connaître. Mais si quelqu’un aime Dieu, celui-là est connu de lui.» (1Cor.8.1-3). Il est vrai que la connaissance pousse l’homme à s’enfler et à cesser dépendre de Dieu! Elle le rend présomptueux et auto confiant, chose qui le fait dévier de la bonne route. Elle le rend entêté et inflexible car il se considère très important. “Ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment” (1Ti.1:7). Les plus grands problèmes en dehors de l’église et dans l’église sont créés par l’homme qui croit qu’il sait tout! Il méprise les autres et il se trompe. Oui, “il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons” (1Ti.6:4). Pourtant sa connaissance est limitée, même s’il croit que sa connaissance est complète ou parfaite! Il n’a pas encore connu comme il faut connaître! “Si tu vois un homme qui se croit sage, il y a plus à espérer d’un insensé que de lui.” (Pr.26:12). Et il est aussi écrit: “Si quelqu’un pense être quelque chose, quoiqu’il ne soit rien, il s’abuse lui-même” (Gal.6:3).

Cependant l’homme qui aime Dieu, donne à Dieu la possibilité de l’édifier et de former le caractère de Christ dans sa vie. Son amour devient parfait en Lui obéissant (1Jean 2:5). Quand l’amour est devenu parfait en nous, alors cela nous donne de l’assurance, de l’hardiesse et bannit la crainte (1Jean 4:17-18). Dieu l’approuve, l’aime et il est agréable à Dieu et approuvé des hommes. “Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes. Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle.” (Rom.14:18-19). L’amour constitue un guide sûr et certain dans sa vie. Son amour envers Dieu le rend intelligent en ce qui concerne la crainte du Seigneur. Et son plaisir sera la crainte de l’Éternel ; et il ne jugera pas d’après la vue de ses yeux, et ne jugera pas selon l’ouïe de ses oreilles (Esa.11:3). Il est aussi écrit: « Et ce que je demande dans mes prières, c’est que votre amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour de Christ, remplis du fruit de justice qui est par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu. » (Php.1:9-11). Oui, en outre, Dieu l’enrichit des dons de l’Esprit Saint dont le fruit produit la patience, la pureté etc. L’homme qui aime Dieu est investi de Sa part par l’amour de Dieu qui est le lien de la perfection (Col.3:14) et embellit sa vie de toutes les vertus d’amour mentionnées dans le chapitre 13 de la première épître aux Corinthiens. Où l’enfant de Dieu passe, il répand la chaleur, les bienfaits ; il met du baume sur les plaies, il guérit, il ranime et il attire des gens vers lui-même… Son amour pour Dieu le pousse à chercher le bien pour son prochain. Il l’enseigne quoi faire, comment le faire, quand le faire etc. Son amour pour le Seigneur et envers ses semblables le fait croître de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence pour le discernement des choses les meilleures pour qu’il soit pur et irréprochable pour le jour de Christ. En un mot: Il édifie! Il se transforme en une ville située sur une montagne, en lumière sur chandelier, en sel qui donne du goût à la vie et qui empêche la pourriture! Et, n’oublions pas que … “Le but du commandement, c’est une charité venant d’un cœur pur, d’une bonne conscience, et d’une foi sincère.” (1Ti.1:5). C’est l’amour qui produit la bienfaisance et la générosité (1John 3:17-18): “Si quelqu’un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui? Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité.”

EXHORTATION

Chers amis ! Mon intention n’est pas de mettre des fardeaux sur vous ! Mon intention n’est que de vous encourager à aimer Celui qui nous a aimés et pour que vous Lui donniez votre consentement d’agir dans votre cœur. Il nous a donné un commandement d’un caractère absolu ! L’aimer d’une manière absolue, d’une manière exclusive ! Il sait que nous ne pouvons le faire de nos propres forces. Mais celui qui nous appelle à cela c’est Lui qui s’engage à le faire pourvu que nous Lui donnions notre consentement et que nous soyons prêts à Lui obéir ! Tout ce qu’Il demande est d’aller à Lui, nous repentir sincèrement et irrévocablement de nos péchés. Si ces principes ou axiomes ont quelque chose à avoir avec nous, et si vous et moi n’avons pas fait notre devoir pour notre bien, alors la première chose à faire est de nous repentir et de confesser notre état peu ou très déplorable en tant que croyant, membre de l’église du Christ. Je répète : Laissons les larmes de notre repentance laver nos yeux pour que nous puissions voir mieux, comme un beau cantique le dit. Et n’oublions jamais le verset: «Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera. » (1Thes.5:24)

«Que la grâce soit avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus-Christ d’un amour inaltérable!» (Eph.6:24)

 

Jean Baltatzis

baltatzis@skynet.be

 

ΔΙΑΔΩΣΤΕ ΤΟ ΑΡΘΡΟ ΣΕ ΦΙΛΟΥΣ ΣΑΣ