14. LE SALUT EN CHRIST ET LA QUESTION DE LA SÉCURITÉ ÉTERNELLE DU CROYANT [Chapitre 14].

Filed under BALTATZIS - FRANCAIS, FRANCAIS

Chapitre 14, Suite du Chapitre 13

“Paroles enseignées par l’Esprit” (1Cor.2:13)

Un ministère par courriel pour la Gloire de Dieu.

 

Une série d’études bibliques sur

LE SALUT EN CHRIST

ET

LA QUESTION DE LA SÉCURITÉ ÉTERNELLE DU CROYANT

PARTIE B’ : Quel croyant risque de perdre son salut… (#5)

DANGERS DE PERDRE SON SALUT: « Etudes de Cas »… (#5)

 ΜΠΑΛΤΑΤΖΗΣ-Σειρά Βιβλικών μελετών (14).

 Maintenant, nous examinerons certains autres cas :

 

16. Ceux qui prêchent « un autre Évangile »

Avez-vous lu attentivement les passages suivants ?

  • « […] si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Evangile que celui que vous avez reçu, vous le supportez fort bien » (2Cor.11:14);
  • « Je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Evangile. Non pas qu’il y ait un autre Evangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Evangile de Christ. Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit ANATHÈME! Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit ANATHÈME! » (Gal.1:6-9).

L’apôtre Paul a déclaré avec des paroles extrêmement dures : Un autre Jésus et un autre évangile (par exemple du Judaïsme) détruisent la miséricorde et la grâce de Dieu et proclament un autre sauveur et d’autres manières d’adorer. Ces paroles n’ont jamais été adressées aux autres apôtres, mais à des églises et à leurs membres dont la foi n’était pas consolidée en Christ dans la véritable foi et la piété. Exemples : Certains disaient que Jésus n’avait qu’une seule nature !  Hyménée et Philète avaient commis l’erreur en disant que la résurrection avait déjà eu lieu et renversaient la foi d’un nombre de personnes (2Tim.2:17-18). De nos jours, les Témoins de Jéhovah affirment que notre Seigneur Jésus-Christ n’est que l’Archange Micaël !

Pouvons-nous dire qu’ils ne croient pas? Aucunement ! Ils croient mais ils errent ! Certains sont de « vains discoureurs et séducteurs… » [(Tit.1:10). Grec ancien: («‘ματαιολόγοι’ = vains-discoureurs et ‘φρεναπάται’ = trompeurs]. Certains d’entre eux avaient commencé bien et après ils erraient.

Il y a erreurs et erreurs : Des erreurs de perdition (2Pie.2:1 – DarbyFR) et d’autres erreurs doctrinales qui ne mènent pas à la perdition. Le niveau de gravité de chaque erreur, nous les êtres humains, ne pouvons pas toujours distinguer exactement, mais Dieu seul qui est Omniscient et qui connaît le cœur de l’homme ! Je dis cela parce que Dieu ne nous juge pas selon nos erreurs, mais sur la base des élections de notre cœur (Prov.4:23) ! Beaucoup de choses pourraient être écrites sur des erreurs doctrinales mais ce n’est pas nécessaire de les inclure dans le contexte de cette étude. Ce qui compte, c’est de garder une bonne conscience, que quelques-uns, l’ayant rejetée, ont fait naufrage par rapport à la foi (1Tim.1:19) !

Par la miséricorde et la grâce de Dieu, on se réveille un jour et abandonnent leurs erreurs fatales ! L’amour et la patience de Dieu sont stupéfiants !

 

17. Ceux qui font profession de connaître Dieu, mais…

« Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne œuvre » (Titus 1:16). Il s’agit de personnes dont les paroles ne concordent pas avec leurs actes ! Ce sont des personnes dont l’attitude détruit et déshonore l’Evangile de la grâce de Dieu ! Ces gens, je pose la question, ne sont-ils pas comptés parmi les croyants? Ils professent de connaître Dieu ! Ils croient, prêchent et célèbrent la mort et la résurrection de Jésus-Christ ! Mais quel est le produit de leur vie ? Vous pourriez objecter et dire que ces gens ne sont pas de vrais chrétiens ! D’accord ! Celui qui dit: « …Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui » (1Jean 2:4). Mais dites-moi, cher lecteur, n’avez-vous jamais rencontré des gens qui sont soi-disant croyants et même prêtres ou pasteurs et qui sont homosexuels, ou pédophiles, ou avares, ou, ou ! Ils sont comme la parole de Dieu les décrit : « […] abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne œuvre ». Ils n’entrent pas eux-mêmes dans le royaume des cieux et ils ne laissent pas entrer ceux qui veulent entrer à cause de leur conduite  (Mat.23:13) ! J’exhorte mes lecteurs de lire le chapitre 34 du livre d’Ezékiel et le chapitre 23 de l’évangile de Matthieu !

Ces gens-là croient et enseignent, d’habitude, ce que la Bible dit ! Seront-ils sauvés s’ils ne se repentent pas à temps et qu’ils ne confient pas leur vie en Dieu?

 

18. Ceux qui sont des faux apôtres, des ouvriers trompeurs…

La Bible parle aussi des gens qui étaient considérés comme ‘chrétiens’ et en particulier des dirigeants d’églises qui étaient : « […] de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres » (2Cor.11:13-15). Ces personnes étaient en réalité de purs et simples intrus, et ils ne sont jamais devenus des croyants authentiques ! Ils ont compris qu’ils pouvaient transformer la ‘piété’… en une source de gain (1Tim.6:5), exploitant la simplicité, la crédulité et la naïveté des croyants afin qu’ils remplissent leurs ventres et leur propres poches. Oui, mais aux yeux de beaucoup de gens, et pour longtemps, ils sont des ‘chrétiens’…  Leur fruit prouve qu’ils sont des instruments de Satan dont l’intention était et est de tricher et de détruire l’œuvre de Dieu, l’Église de Dieu !

Si j’ai inclus ce cas, c’est parce qu’aux yeux de beaucoup de chrétiens, il s’agit de dirigeants spirituels qui… traînent derrière eux de grandes multitudes de gens ! « Car de tels… hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les cœurs des simples » (Rom.16:18). Certains d’entre eux sont des missionnaires, des évangélistes et des docteurs/professeurs de la théologie qui prêchent pompeusement et sont applaudis par ceux qui les écoutent. Et d’autres ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment (1Tim.1:7) !!! De nos jours surtout, en plus des paroles douces et flatueuses ainsi que de beaux discours, ils ajoutent des plaisanteries, des ‘prophéties’, des ‘guérisons’, et beaucoup d’autres choses que je ne voudrais même pas mentionner. Si toutes les prophéties que j’ai entendues jusqu’à ce jour concernant l’accroissement et le développement qualitatif des églises ont été réalisés, maintenant nous aurions été inondés par des croyants élus! Prenons garde aux chiens et aux mauvais ouvriers (Phil.3:2) ! Est-ce en vain que Jésus nous a dit : « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? » (Mat.7:15-16). Est-ce en vain que Jésus nous a dit : Gardez-vous avec soin du levain (de l’enseignement) des pharisiens et des sadducéens ? (Mat.16:6, 12).

Est-il possible que le salut de Dieu soit leur portion s’ils ne se repentent pas sincèrement ?

19. Des « chrétiens » qui ont honte de confesser ouvertement le Christ…

Un croyant sera-t-il sauvé s’il a honte de confesser le Christ et Ses paroles ? NON ! Jésus-Christ aura honte de confesser son nom devant son Père et devant Ses saints anges ! Celui qui ne Le confesse pas maintenant, sera rejeté aussi à ce moment-là… La Parole de Dieu est très claire sur ce point :

  • « Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aura aussi honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père, avec les saints anges » (Marc 8:38; Luc 9:26) ;
  • « mais celui qui me reniera devant les hommes sera renié devant les anges de Dieu » (Luc 12:9; Mat.10:33) ;
  • « si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui; si nous le renions, lui aussi nous reniera; si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même» (2Tim.2:12-13).

Vous voyez, chers amis, il y a des croyants qui ont honte de prier ouvertement, de parler du Christ ouvertement, soit parce qu’ils ont peur qu’ils soient ridiculisés par les autres, ou qu’ils soient considérés comme des « fanatiques », ou encore comme des personnes qui n’ont pas un esprit ouvert ! J’ai écrit dans une de mes précédentes études spirituelles : Il y a des églises qui ont peur d’être accusées de « prosélytisme » (même avec une simple évangélisation), gagnant des personnes au Christ (non pas à une religion!Et que dirons-nous des chrétiens de toutes les dénominations chrétiennes, qui durant des débats télévisés, disent que toutes les religions doivent être respectées ?

La vérité est que tous les êtres humains doivent être respectés et que nous, en tant que chrétiens, nous devons les aimer et prier pour eux… mais toutes les religions ne doivent pas être respectées ! Que celui qui a des oreilles écoute et que celui qui lit comprenne ! Ils ont peur de dire que le Christ est le seul moyen de salut, d’autant plus qu’on a encore la liberté de propager l’Evangile ! Jean 14:6 dit que seulement Jésus est le chemin, la vérité et la vie ! Ceux qui sont effrayés ou qui ont honte de confesser le Nom du Christ et de parler en faveur de Lui, sont des ambassadeurs qui ont peur ou honte du pays céleste qu’ils représentent ! Ésaïe dit : « Ses gardiens sont tous aveugles, sans intelligence; Ils sont tous des chiens muets, incapables d’aboyer; Ils ont des rêveries, se tiennent couchés, aiment à sommeiller » (Esaïe 56:10). Ce sont des gens en qui l’Esprit Saint ne peut pas travailler et qui, par conséquent, ne peuvent pas parler !

Bien entendu, cette déclaration ne devrait pas être confondue et attribuée à des personnes qui pour des raisons de sagesse et selon le commandement de la Bible ne veulent pas jeter leurs perles devant les chiens et les porcs : « Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent » (Mat.7:6).

Que le Seigneur leur donnent le courage et la hardiesse nécessaire de confesser le Christ mais aussi à nous tous le discernement nécessaire !

 

20. Dirigeants spirituels œuvrant pour un gain sordide et dominant sur le troupeau de Dieu

Que devons-nous dire concernant les versets : « Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement; non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau » (1Pie.5:2-3) ? Ceux qui paissent le troupeau par contrainte (involontairement) et pas volontairement (avec joie), ou pour un gain sordide (par avarice, racine de tout mal, ce qui vaut à l’idolâtrie), seront-ils sauvés, SI FINALEMENT ILS NE SE REPENTENT PAS ET NE PRODUISENT PAS DES FRUITS DIGNES DE LA REPENTANCE ?

Certains dirigeants spirituels paissent le troupeau de Dieu comme s’ils étaient propriétaires de ceux qui leur ont été confiés (1Pie.5:2-3), soit d’une manière autoritaire soit d’une manière camouflée en manipulant les gens afin de leur imposer leur volonté en utilisant la constitution de l’église selon leurs préférences personnelles. D’autres en fonction de la ligne confessionnelle de l’organisation qu’ils servent et de laquelle ils dépendent financièrement. Ils savent très bien que s’ils s’écartent, pour acquis de conscience, du point de vue administratif ou du point de vue de la dénomination ils vont « perdre » leur salaire ou leur pension. C’est pourquoi ils font toutes sortes de compromis malhonnêtes. En outre, ils trouvent toujours des excuses pour justifier l’infidélité à leurs promesses. Ils procèdent même à des élections malhonnêtes ! La parole de Dieu ne les accuse pas comme des non croyants, mais plutôt comme des profiteurs ou usurpateurs de leur position pastorale d’une manière arbitraire, ou comme des avares employant des méthodes illicites directes ou indirectes pour leur intérêt personnel.

 

Dans cette catégorie nous pourrions inclure ceux qui se comportent comme Diotrèphe :

« J’ai écrit quelque chose à l’assemblée; mais Diotrèphe, qui aime à être le premier parmi eux, ne nous reçoit pas; c’est pourquoi, si je viens, je me souviendrai des œuvres qu’il fait en débitant de méchantes paroles contre nous; et, non content de cela, lui-même il ne reçoit pas les frères et il empêche ceux qui veulent les recevoir, et les chasse de l’assemblée » (3Jean 1:9-10).

Combien de… Diotrèphes existent de nos jours ! Ils choisissent ou plutôt imposent les personnes de leurs choix comme diacres ou anciens d’une manière indirecte ou directe et éloignent d’une manière directe ou indirecte… ceux qui ne sont pas d’accord avec eux, même si leurs opposants le font à juste titre et avec respect et amour ! Ainsi ils contournent d’une manière directe ou indirecte la constitution de l’église selon leurs préférences ou selon leurs intérêts personnels afin de faire ce qu’ils veulent…Certains gèrent les ressources financières de l’église comme ils veulent ou pour leur propre bénéfice… Ce genre de dirigeants spirituels qui se croient supérieurs et au-dessus du troupeau et qui se comportent comme des dictateurs, seront-ils sauvés s’ils ne se repentent pas à temps (1Pie.5:2-3) ? En outre, ils empêchent les vrais dons de l’Esprit de se manifester et de fonctionner dans l’église !

Voici ce que dit la parole de Dieu : « Mais, si c’est un méchant serviteur, qui dise en lui-même: Mon maître tarde à venir, s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites: c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents » (Mat.24:48-51).

Conclusion : Nous serons tous jugés sur la base de la loi parfaite de la liberté (« Parlez et agissez comme devant être jugés par une loi de liberté » (Jacq.1:25,  2:12 = liberté spirituelle à l’intérieur et en dehors de l’église). Nous avons affaire avec des croyants mais qui marchent dans le désordre. Leur fin est décrite clairement dans la parole de Dieu… Il n’y a aucun besoin de nos commentaires !

Une parenthèse : le problème, cependant, ne réside pas seulement dans leur conduite et leurs manipulations, mais il est en grande partie aussi dû à la congrégation. Faisons attention à ce que la parole de Dieu dit :

  • Jérémie dit : « Les prophètes prophétisent avec fausseté, les sacrificateurs dominent sous leur conduite, et mon peuple prend plaisir à cela. Que ferez-vous à la fin? » (5:31). Oui, « mon peuple prend plaisir à cela », parce qu’ils préfèrent les solutions faciles et évitent d’être dérangés… Si, toutefois, les gens préfèrent ne pas être « dérangés », les vrais chrétiens doivent ‘mettre fin’ à cette situation malsaine et aider les membres de l’église à se réveiller, autant que possible. Sinon, ils récolteront les conséquences… Le silence dans des cas pareils signifie complicité !
  • Ésaïe dit : « Qui disent aux voyants: Ne voyez pas! Et aux prophètes: Ne nous prophétisez pas des vérités, dites-nous des choses flatteuses, prophétisez des chimères » (30:10) !

 

En ce qui concerne les faux prophètes et les faux enseignants, 2Pie.2:1-3 affirme que leur fin est la destruction s’ils ne se repentent pas: « Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine. Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d’eux. Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point » (2Pet.2:1-3). Nous avons donc dans ce cas non pas seulement de faux docteurs mais aussi des marchands du Christ !!!

Oui !‘Marchands’ de la parole de Dieu… La Bible dit : « et, par cupidité, ils feront trafic de vous avec des paroles artificieuses; mais leur jugement, dès longtemps, ne demeure pas oisif, et leur destruction ne sommeille pas » (2Pet.2:3 – DarbyFR). C’est ici que je considère nécessaire d’élaborer sur le point que j’ai simplement mentionné au « cas numéro 18 » :

  1. A.  Soit parce qu’ils ne veulent pas ou ne peuvent pas exercer un métier ordinaire comme tout le monde, alors pour gagner leur vie, ils trouvent un refuge dans des environnements ecclésiastiques où il y a beaucoup de naïfs et de crédules. Ils prêchent la parole de Dieu mélangée avec de petites histoires et… opérations « miraculeuses », s’assurant ainsi une subsistance !
  2. B.  Soit parce qu’ils ont cru en la parole de Dieu et sont eux-mêmes devenus des prédicateurs. Ils ont, peut-être bien commencé leur vie spirituelle, ils ont accepté la parole de Dieu par la foi et plus tard quand ils sont devenus des prêtres ou des pasteurs, ou, ou, ou… l’amour de l’argent les a emprisonnés et ils sont devenus des instruments du diable employant la parole de Dieu comme moyen de survie et/ou pour s’enrichir… (1Tim.6:5 – NET). Ils sont devenus des négociants du Christ… De telles personnes, quel témoignage ont-elles dans leur cœur ? Seront-elles sauvées si elles ne se repentent pas sincèrement et ne rejettent pas leur vie de péché ? Dans Gal.5:9 il est écrit : «Un peu de levain fait lever toute la pâte ».

Ils ont donné la possibilité au « levain » de faire lever leur vie entière…

 

Jean BALTATZIS

baltatzis@skynet.be

A suivre…

ΔΙΑΔΩΣΤΕ ΤΟ ΑΡΘΡΟ ΣΕ ΦΙΛΟΥΣ ΣΑΣ