DENOMINATIONS

Jean Baltatzis

Je remercie mon Seigneur et Sauveur Jésus-Christ qui m’a fait l’honneur de me confier ce ministère que j’exerce via Internet. Je remercie également tous ceux qui m’ont fait l’honneur de lire mes messages avec attention et de les critiquer. Leurs commentaires, positifs ou négatifs, constituent pour moi l’objet d’un dialogue précieux et constructif. Je les remercie d’autant plus sincèrement que j’aime les dialogues! Mais, c’est, en premier lieu, notre Dieu qui aime les dialogues. En témoigne le verset biblique suivant: «Alors ceux qui craignent l’Eternel se parlèrent l’un à l’autre; l’Eternel fut attentif, et il écouta; et un livre de souvenir fut écrit devant lui pour ceux qui craignent l’Eternel et qui honorent son nom.» (Mal.3:16). Le Seigneur se réjouit de faire attention et d’écouter les discussions de ceux qui L’aiment. En outre, «… le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté» (2Cor.3:17). Le Seigneur Jésus n’enseignait pas avec des monologues mais, le plus souvent, avec des dialogues… Aujourd’hui, le dialogue est presque perdu entre les croyants, les églises sont devenues des canaux de communication à «sens unique», tandis que certains de leurs dirigeants spirituels n’obéissent pas au commandement de Dieu concernant la participation active des croyants dans le cadre de certains rassemblements réguliers de l’église (1Cor.14:26-40 ; Eph.5 :19 et Col.3 :16). Oui, ce commandement est ignoré! Pourquoi? Est-ce parce que les dirigeants, d’une manière justifiée ou non, redoutent le désordre car certaines personnes discutent mal ou parce qu’ils ont peur de certains chrétiens de la congrégation, qui ont une connaissance plus profonde de la Bible et qui sont en mesure de discerner les faux enseignements ou déviations ou exagérations? Certains ‘leaders’ n’aiment pas les hommes dotés d’une perspicacité et d’un discernement spirituels… Ils justifient leur attitude en se référant aux Ecoles du Dimanche et aux groupes de maisons ou comme si ceux qui le proposent, selon la Parole de Dieu, exigeaient que les cultes officiels du Dimanche matin devaient être remplacés par des «discussions Bibliques» !!! Oui, comme si, dans les écoles du Dimanche, où le catéchisme a lieu, des chrétiens matures avaient la possibilité d’appliquer les instructions/commandements de la Bible:

·“Que faire donc, frères? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l’édification. En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu’un interprète; s’il n’y a point d’interprète, qu’on se taise dans l’Eglise, et qu’on parle à soi-même et à Dieu. Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent; et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise. Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés. Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes; car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Eglises des saints,” (1Cor.14:26-33);

·entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur;” (Eph.5:19) ;

·“Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs sous l’inspiration de la grâce.” (Col.3:16). La liberté de l’Esprit en question n’existe pas ou elle n’existe que partiellement, même dans les réunions de groupes de maisons. Les commandements de Dieu précités ne peuvent pas être appliqués sans la participation et la contribution des croyants.

Et maintenant sur le sujet :

1.Je voudrais informer mes lecteurs que je ne suis pas théologien mais ingénieur agronome, spécialisé en matière du développement agricole et de planification économique, ancien directeur du Ministère de l’Agriculture de Grèce. J’ai servi, également, mon pays à Bruxelles, comme conseiller agricole à la Représentation Permanente Hellénique, de 1976 à 1981, pour son adhésion aux «Communautés européennes» et ensuite à la Commission Européenne.

2.Je n’ai pas cessé depuis le jour que la grâce de Dieu m’a retiré des ténèbres de l’athéisme, en novembre 1952, d’étudier quotidiennement et systématiquement «logon Theou (la Parole de Dieu)» mais encore davantage à l’appliquer à ma vie spirituelle sans compromis et acception de personnes.

3.Mon amour pour la Parole de Dieu, et non pas pour une «dénomination» quelconque, m’a fait enregistrer sur des bandes magnétiques, de 1962 à 1965, la Bible entière en langue grecque (de la Société biblique grecque et en particulier la traduction de l’archimandrite Neofytos Vamvas). Des problèmes familiaux, professionnels et techniques ne m’ont pas permis de convertir l’enregistrement en question en audiocassettes qu’après 40 ans! Plus récemment, il a plu à Dieu de mettre dans le coeur d’un jeune croyant, Angelos Margaritis, de transformer ces audiocassettes en deux CD et en un DVD. Nous les avons mis gratuitement à la disposition de toute personne intéressée. Dans le même esprit, voulant également faciliter la tâche à ceux qui oeuvrent pour l’Evangile et à ceux qui désirent approfondir leurs connaissances bibliques, j’ai copié en 1992, la Bible sur des disquettes (floppy disks), ensuite sur CDRom et enfin, en coopération toujours avec la Online Bible et avec l’assistance technique d’un autre jeune croyant, Athanase Karabasis, je l’ai publiée sur Internet en trois versions: Polytoniki ou Multiaccent (MGreek), Monotoniki ou avec un accent (MGreekM) et sans accents (MGreekU). Toute personne intéressée peut les télécharger gratuitement des sites www.OnlineBible.org ou www.OnlineBible.com. Récemment, ma voix a été ajoutée à chaque verset de la Version Monotonique (MGreekM) (consistant en deux DVD sous forme ‘slide show’, sur le fond de belles images) par le même jeune chrétien qui a produit les CD et DVD. Ceux qui sont intéressés peuvent se les procurer gratuitement de Angelos Margaritis et depuis l’adresse courriel suivante : anhelm@gmail.com.

4.En ce qui concerne mes messages spirituels en grec, français et anglais, ils sont le produit de labeurs personnels et surtout de la force et de la lumière que la grâce de Dieu m’a octroyées. Et je dis la «grâce de Dieu», premièrement, parce que si j’ai travaillé ce n’est pas moi mais «… la grâce de Dieu qui est avec moi» (1Cor.15:10) et deuxièmement parce que, comme il est écrit, «Ce n’est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu.» (2Cor.3:5). Cette parole n’est pas d’application seulement pour la faculté de compréhension de la Parole de Dieu mais aussi pour sa transmission. La gloire appartient donc à Dieu.

5.En ce qui concerne ma «dénomination», j’ai écrit et je continue à écrire que je n’ai aucun problème à répondre aux questions de mes lecteurs. Je le ferai avec plaisir et je donnerai des informations concernant mon ‘trajet’ spirituel jusqu’à la 76ème année de ma vie que maintenant je parcours. Je souhaiterai, toutefois, que mes lecteurs consentent à répondre à certaines questions que je souhaite leur poser, ni par curiosité ni par subterfuge mais pour que nous puissions voir ensemble la vérité. Et maintenant je vais mentionner ce que j’ai déjà écrit et que je crois généralement au sujet des «dénominations»:

  • Avez-vous lu ce que l’apôtre Paul a écrit dans sa première lettre aux Corinthiens? «Car, mes frères, j’ai appris à votre sujet, par les gens de Chloé, qu’il y a des disputes au milieu de vous. Je veux dire que chacun de vous parle ainsi: Moi, je suis de Paul! et moi, d’Apollos! et moi, de Céphas! et moi, de Christ! Christ est-il divisé? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés?» (1Cor.1:11-13). Poursuivant, Paul dit: «Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié.» (1Cor.2:2);
  • Je pose la question: De quelle dénomination était Christ? Etait-il Orthodoxe, Catholique ou Protestant ? Ou quelle dénomination a-t-il créée? Que dit la Bible? «Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.» (Jean.3:16). Il était et Il est le fils unique de Dieu, le Sauveur de toute personne qui croit en Lui (1Tim.4:10). Oui, « Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.» (Ac.4:12)
  • Quand et qui a créé les schismes? Pourquoi les grandes dénominations Orthodoxe, Catholique et Protestante ont-elles été créées?
  • Certains parmi mes nombreux lecteurs – ils appartiennent à diverses dénominations – d’ici (Belgique) et d’ailleurs cherchent à connaître ma dénomination. Voila la réponse que de manière stéréotypée et selon ma conscience je donne à tous, oralement et par écrit : «Je suis orthodoxe parce que je suis de tout coeur et fidèlement attaché à la Bible, la Parole de Dieu. Je suis catholique parce que je crois à une Eglise sainte, universelle et apostolique qui étreint tous les fidèles partout dans le monde et suis protestant parce que je proteste contre l’indifférence et le péché dans toute direction.» Je suis simplement un partisan fidèle du Christ et d’aucune dénomination. Je suis un pécheur sauvé par la grâce de Dieu : «Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.» (Eph.2:8-9). Je suis, donc, un chrétien, tout court! Le «sobriquet» ‘chrétien’ a été donné par des idolâtres païens aux partisans / disciples de Christ parce qu’ils parlaient toujours pour le Christ (Act.11:26). Ce fut, de la part de ces païens, une attitude méprisante, mais toutes les personnes réellement fidèles acceptèrent ce «titre» avec fierté parce qu’ils étaient partisans du Christ! De nos jours, lorsque quelqu’un est interpellé, la réponse qu’il donne est: Je suis «Orthodoxe», «Catholique», «Protestant», «Evangélique», «Pentecôtiste», etc. Mon âme est bouleversée lorsque je les j’entends prêcher – même de beaux sermons – et intercaler, avec fierté, les expressions «nous les Orthodoxes», «nous les Catholiques», «nous les Protestants», «nous les Evangéliques», «nous les Pentecôtistes», etc. Leur attitude me rappelle le cas de la vache qui, après avoir donné son lait, renverse in fine par un coup de pied le vase qui le contient!

Quelle dénomination sauve? Aucune! Seulement Christ sauve! Et Il sauve seulement ceux qui Lui ont donné leur cœur, qui ont cru à Sa Parole et qui L’ont fait Seigneur de leur vie.

 

Indépendamment de mon parcours spirituel, voila ma position depuis de nombreuses années vis-à-vis de diverses dénominations qui, à cause de leurs «traditions» humaines, leurs propres opinions et leur esprit impérialiste, au cours des siècles, ont:

Øannulé et remplacé par leurs traditions, tout comme les scribes et les Pharisiens de l’époque du Christ, la Parole de Dieu inspirée par le Saint Esprit: «annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d’autres choses semblables.» (Marc 7:13), et

Ømorcelé à l’extrême «l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang» (Actes 20:28).

Résultats :

a)Ils donnent l’occasion à ses ennemis de l’injurier; et

b)Ceux qui méprisent la Parole de Dieu et/ou sont entraînés par des «traditions» perdent l’occasion d’être sauvés ! ! !

C’est pour cette raison que le croyant ne doit jamais s’éloigner des vérités fondamentales et perdre son orientation spirituelle; les vérités sur la base desquelles il a été converti et sauvé. Il ne faut jamais oublier que le diable fait la guerre contre les chrétiens pour les décourager, les désespérer et les retrancher du Christ leur Sauveur. La meilleure «méthode» que le croyant peut utiliser pour affronter Satan et l’incroyant pécheur pour être sauvé est de s’appuyer sur le sang de Jésus-Christ, c’est-à-dire par le recours à son sacrifice sur la croix du Calvaire! Une confirmation de ce grand événement historique, à savoir de son sacrifice sur Golgotha, fut l’événement historique sans précédent, c à d la résurrection de Jésus-Christ. Permettez moi de mentionner certains versets clés:

Ø«Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.» (1Jean 1:7)

Ø«Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.» (1Jean 1:9)

Ø«Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort.» (Apo.12:11).

Ces versets ne parlent pas de dénominations! Tous ces versets nous disent que si nous croyons de tout cœur au Seigneur Jésus-Christ, confessons-Lui nos péchés et confessons de notre bouche le Seigneur Jésus nous serons sauvés. C’est la condition sine qua non de notre salut. Si vous, mes chers amis, vous avez un ou plusieurs versets qui parlent du sang de Christ et qui lient le sacrifice du Christ exclusivement à l’Orthodoxie ou au Catholicisme ou au Protestantisme ou, ou, ou, etc., je vous serais reconnaissant de me les faire connaître, parce que j’aime la vérité par-dessus mon opinion et toutes les dénominations humaines ou traditions établies.

Je suis donc déterminé de ne jamais abandonner les eaux pures et fraîches qui jaillissent de la source (la Parole de Dieu) pour aller boire des eaux qui viennent de loin (traditions humaines qui ne sont pas d’accord avec la Parole de Dieu) (Jér.18:14). «Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.» (2Tim.3:16-17). Celle-ci est aussi la raison pour laquelle je n’ai jamais été réconcilié avec certaines «traditions établies» qui ne respectent pas la vérité de Dieu. A cause de cette position, j’ai vu des personnes attachées à leurs «traditions» me repousser ouvertement ou de manière camouflée. Peu importe! La chose qui m’intéresse est: Quel compte donnerai-je lorsque je comparerai devant le tribunal de Christ (2Cor .5:10).

 

À Son service,

Jean Baltatzis

baltatzis@skynet.be

 

Ελληνικά / Greek
 
Αγγλικά / English
 
 
ΔΙΑΔΩΣΤΕ ΤΟ ΑΡΘΡΟ ΣΕ ΦΙΛΟΥΣ ΣΑΣ