19. LE SALUT EN CHRIST ET LA QUESTION DE LA SÉCURITÉ ÉTERNELLE DU CROYANT [Chapitre 19].

Chapitre 19, Suite du Chapitre 18

“Paroles enseignées par l’Esprit” (1Cor.2:13)

Un ministère par courriel pour la Gloire de Dieu.

Une série d’études bibliques sur

LE SALUT EN CHRIST

ET

LA QUESTION DE LA SÉCURITÉ ÉTERNELLE DU CROYANT

PARTIE C’ : Quel croyant ne risque pas de perdre son salut… (#4)

ΜΠΑΛΤΑΤΖΗΣ-Σειρά Βιβλικών μελετών (19).

 

Introduction

Nous allons examiner désormais le groupe suivant, qui représente la « bonne terre » de la ‘Parabole du Semeur’, c’est-à-dire le quatrième groupe : L’examen est tout aussi important que le troisième groupe que nous avons déjà examiné dans le chapitre précédent.

 

A.        QUATRIÈME GROUPE : chrétiens réceptifs ou de vrais chrétiens

Le seul groupe, selon la parole de Dieu, qui a produit du fruit (nous verrons plus tard ce qu’est le fruit), c’est le quatrième groupe ! Digne de notre attention est la description qui nous est donnée pour ce groupe par Matthieu, Marc et Luc :

  • Matthieu nous rapporte : « ​Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente » (13:23).
  • Marc nous dit : « ​D’autres reçoivent la semence dans la bonne terre; ce sont ceux qui entendent la parole, la reçoivent, et portent du fruit, trente, soixante, et cent pour un » (4:20).
  • Et Luc nous dit : « ​Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance » (8:15).

Leurs caractéristiques sont, d’une façon générale, les suivantes :

  1. 1.      Dieu – puisque ces hommes aiment ce qui est vrai et juste et vivent dans la crainte de Dieu  – leur ouvre le cœur ou leurs yeux spirituels de sorte qu’ils puissent comprendre Sa parole, juste comme cela s’est passé dans le cas de Lydie (Ac.16:14) et du criminel « honnête » sur la croix (Luc 23:40-43) afin d’être sauvés et édifiés. Quand nous voyons un homme qui n’a pas la lumière et qui ne peut pas discerner les choses, nous devrions mettre un point d’interrogation au sujet de son état spirituel intérieur… Quand je parle de la « lumière », je ne veux pas dire s’il a la connaissance des choses spirituelles mais s’il a de la connaissance profonde et personnelle pour les mettre en pratique. Autrement, nous pourrions dire que tous ceux qui connaissent la Bible par cœur et la prêchent, cela signifie qu’ils ont la véritable connaissance spirituelle. De nos jours, il y a beaucoup de livres théologiques et de littérature chrétienne, qui peuvent rendre les prédicateurs impressionnants, sans cependant, qu’ils soient de vrais et forts ouvriers spirituels, capables de conduire véritablement au salut et à l’édification, ceux qui les entendent.
  1. 2.      Dieu révèle Ses secrets à ceux qui Le craignent : « Qui est l’homme qui craint l’Éternel? Il lui enseignera le chemin qu’il doit choisir. … Le secret de l’Éternel est pour ceux qui le craignent, pour leur faire connaître son alliance » (Ps.25:12-14). IL les révèle par des paroles enseignées par l’Esprit (1Cor.2:13) et Ses serviteurs les communiquent à leurs prochains par des paroles enseignées par l’Esprit, « employant un langage spirituel pour les choses spirituelles (GR : comparant les choses spirituelles avec les choses spirituelles). C’est la raison de base pour laquelle les paroles de Dieu enseignées peuvent pénétrer au cœur de ceux qui les entendent ou les lisent, être comprises et parlent à leur cœur pour leur salut et leur édification ! En d’autres termes, elle a affaire avec des hommes qui ont une réceptivité et une productivité spirituelles.
  1. 3.      La troisième caractéristique de telles personnes est qu’elles jugent « fidèle celui qui avait promis» (Héb.11:11). Cela signifie que la parole de Dieu qu’elles ont reçue les met en action comme une force motrice, pour faire la volonté de Dieu et pour qu’ils ne puissent que parler des choses qu’ils ont vues et entendues (Ac.4:19-20). Puisqu’elles croient, elles parlent et font la volonté de Dieu (Ps.116:10), étant agréables à Lui en toutes choses. Alors, Dieu fait en elles ce qui lui est agréable devant Lui, par Jésus-Christ (Héb.13:21) et leur donne son Esprit Saint (Ac.5:32).
  1. 4.      La quatrième caractéristique de telles personnes est qu’elles « retiennent la parole ». Cela signifie que, comme elles ont accepté la parole comme vraie et digne de toute acceptation, elles la gardent comme la pupille de leur œil, indépendamment de ce qui se passe autour d’elles. C’est pourquoi, elles résistent jusqu’au sang, en luttant contre le péché. Elles ne laissent pas les désirs de la chair et de leurs pensées ainsi que les attraits ou les menaces de Satan leur arracher la parole et les entraîner au péché. Au contraire, quand elles estiment qu’une telle chose peut se produire, elles retiennent la parole avec plus de force et résistent par la foi. Elles se mettent à la première ligne du combat, elles n’ont pas peur des persécutions et elles ne tolèrent aucun genre de compromis pécheur. Je veux souligner l’expression « par la foi ». Elles se tiennent sur ce qu’elles ont cru et elles n’abandonnent pas la position de leur confiance dans les promesses de Dieu. Elles sont aveugles envers le monde et elles ont leurs yeux grands ouverts vers Dieu (Esa.42:19).
  1. 5.      Maintenant prêtons attention à une autre caractéristique : Qu’ils « la retiennent dans un cœur honnête et bon ». Qu’est-ce que cela peut signifier sinon qu’un cœur qui marche d’une manière transparente devant Dieu et qui ne se laisse pas souillé par le péché ? Sinon que ce sont des personnes  personnes qui gardent leur assurance devant Dieu parce qu’elles admettent promptement leur péchés, leurs défauts et leurs erreurs et qu’elles laissent la lumière de la parole les réprimander ? Qu’est-ce que cela signifie d’autre sinon qu’elles jugent avec équité devant les hommes et devant Dieu ? Qu’est que cela signifie d’autre sinon qu’un cœur qui s’humilie devant Dieu et qui dépend de Lui toujours et en tout ? Qu’est-ce cela signifie sinon qu’un cœur qui exerce de la miséricorde (le pardon) et qui le fait de la même manière dont il l’a joui de la part de Dieu ?
  1. 6.      Une autre caractéristique de ce groupe de personnes est qu’elles produisent du fruit. Jésus-Christ nous a commandé de porter du fruit, beaucoup de fruit, et que notre fruit demeure. Ces personnes produisent du fruit même dans leur blanche vieillesse (Ps.92:14). « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne » (Jean 15:16).

 

B.    Conditions pour produire du fruit

Pour qu’un arbre ou une plante puisse produire du fruit, certaines conditions doivent être réunies : a) que la graine tombe dans la terre et germe ; b) que le sol soit bon, débarrassé de mauvaises herbes et que l’arbre soit sain sans aucune maladie ; c) qu’il soit arrosé ; d) qu’il soit, si necessaire, émondé.

Si nous transférons ces conditions dans le cas de l’homme, nous découvrirons que pour que l’homme produise du fruit il doit :

  • Laisser la semence de Dieu, la parole de Dieu, pousser dans le « sol » de son cœur.
  • Ne pas laisser le péché, les soucis et les convoitises et d’autres choses entrer dans son cœur et étouffer sa vie spirituelle. Cela signifie qu’il doit être mort à lui-même pour qu’il produise du fruit en Christ (Jean 12:24). Cela signifie également « demeurer en Christ », et résister jusqu’au sang, en luttant contre le péché (Héb.12:4).
  • Être alimenté par les moyens de la grâce que Dieu a mis à sa disposition : la parole de Dieu (Ps.1:3 ; Ezé.47:12), la prière et la véritable communion fraternelle.
  • Accepter d’être émondé par le châtiment de Dieu pour sa sanctification et pour produire du fruit.

 

C.   Ce qui est le vrai fruit spirituel

Le fruit n’est pas ce que tu fais pour Dieu mais ce que tu es pour Lui… Dieu va-t-IL compter « tes bonnes œuvres » quand tu es dans le péché ? Le fruit de l’Esprit est sans péché, sans défaut ! Celui qui croit vraiment est habité par l’Esprit Saint ; qui conduit sa marche et il n’accomplit pas les convoitises de la chair (Gal.5:16). Etant conduit par l’Esprit il n’est plus point sous la loi (Gal.5:17-18).

En outre, la puissance de l’Esprit demeurant en l’homme produit son caractère (Gal.5:22-23). Le caractère du croyant, dans l’économie de la grâce et de l’Esprit, est produit et manifesté par « … l’Esprit, qui est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, ​la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses. ​Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs » (Gal 5:22-24). Son caractère n’est pas le produit d’un effort mais c’est le fruit de l’Esprit. Le fruit de l’Esprit est la personnalité spirituelle que Dieu forme en nous sur la base des bons choix de notre cœur ainsi que les bonnes œuvres que notre personnalité spirituelle produit…

Le fruit de l’Esprit est premièrement pur, ensuite pacifique, modéré, conciliant, plein de miséricorde, exempt de duplicité, d’hypocrisie. ​Le fruit de la justice est semé dans la paix par ceux qui recherchent la paix (Jac.3:17-18). Les « bonnes œuvres », la prédication, courir et se fatiguer de sa propre initiative ne sont pas l’œuvre de Dieu. L’œuvre de Dieu ce sont les bonnes œuvres que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions (Eph.2:10). L’œuvre est ce qu’un cœur saint produit. Etonnant ! « Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste. Et quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense » (Mat.10:41-42). La production de fruit n’est que la purification que la parole de Dieu nous décrit dans Esa.27:7 et 2Tim.2:21, respectivement :

  • « C’est pourquoi par cela est expiée l’iniquité de Jacob. Et ceci est tout le fruit de ce que son péché est ôté: quand il rendra toutes les pierres de l’autel comme des pierres calcaires désagrégées, les ashères et les colonnes consacrées (c.-à.dire : les idoles ) au soleil ne se relèveront pas » (Esa.27:7 DarbyFR)
  • « Si donc quelqu’un se purifie de ceux-ci, il sera un vase à honneur, sanctifié, utile au maître, préparé pour toute bonne œuvre » (DarbyFR – 2Tim.2:21).

Le fruit est tout ce qui est digne de la repentance. Le fruit est la manifestation des vertus chrétiennes quand nos péchés et nos idoles n’existent plus… Dieu a préparé les bonnes œuvres d’avance, afin que nous marchions en elles (Eph.2.10). Et si LUI a tout préparé, alors toi et moi nous devons être préparés pour marcher en elles. Notre préparation, pourtant, pour leur application n’est pas quelque chose qui peut être faite en un instant, mais c’est le résultat d’un processus de purification solidement appliqué… Dieu a préparé notre route. Toute bonne œuvre que Dieu t’a demandée, ose y croire et la faire. C’est pour cette raison que tu as été créé par Dieu… Tu n’as qu’à faire une étape à la fois AVEC LUI. « Qui jamais fait le service militaire à ses propres frais? » […](1Cor.9:7) et, «Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera» (1Thess.5:24). IL le fera car Il t’a aimé, t’a pardonné par Sa miséricorde, IL a ajouté des bénédictions innombrables pas Sa grâce et t’a destiné concitoyen des saints, membre de la maison de Dieu (Eph.2:19) !

En conclusion, avez-vous prêté attention à ce que la parole de Dieu déclare ? AVEC PERSÉVÉRANCE… Cette parole signifie tant de choses ! Paul disait « par beaucoup de patience » (2Cor.6:4). C’est la vertu la plus « productive » pour effectuer de bonnes œuvres. « Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi… » (Apo.3:10). Le manque de patience est ce qui détruit ce que Dieu a travaillé dans votre vie… Un homme sans patience n’est pas approprié pour l’œuvre de Dieu. L’impatience et la précipitation ainsi que la colère détruisent tout ce qui a été édifié. « …ils n’attendirent pas l’exécution de ses desseins. Ils furent saisis de convoitise dans le désert, et ils tentèrent Dieu dans la solitude. Il leur accorda ce qu’ils demandaient; puis il envoya le dépérissement dans leur corps » (Ps.106:13-15).

Toi, dans quel groupe appartiens-tu ? Si tu n’appartiens pas au quatrième groupe, sache que tu n’es pas prédestiné à la perdition mais que, par ta repentance qui produit des œuvres dignes de repentance et… et y compris des péchés connus dans ta vie, tu peux devenir de la bonne terre. Le Seigneur peut changer ton cœur ; IL peut le transformer (d’un) le cœur de pierre en un cœur de chair !

Celui qui se repent sincèrement et confie sa vie à Christ, ne sera pas simplement sauvé mais il produira aussi du fruit.

 

Jean BALTATZIS

baltatzis@skynet.be

 

A suivre…

 

ΔΙΑΔΩΣΤΕ ΤΟ ΑΡΘΡΟ ΣΕ ΦΙΛΟΥΣ ΣΑΣ