5. LE SALUT EN CHRIST ET LA QUESTION DE LA SÉCURITÉ ÉTERNELLE DU CROYANT [Chapitre 5].

Filed under BALTATZIS - FRANCAIS, FRANCAIS

Chapitre 5 Suite du Chapitre 4

“Paroles enseignées par l’Esprit” (1Cor.2:13)

Un ministère par courriel pour la Gloire de Dieu.

Une série d’études bibliques sur

LE SALUT EN CHRIST

ET

LA QUESTION DE LA SÉCURITÉ ÉTERNELLE DU CROYANT

 

PARTIE A’: LE SALUT EN CHRIST (#4)

 ΜΠΑΛΤΑΤΖΗΣ-Σειρά Βιβλικών μελετών (5).

Introduction

ΜΠΑΛΤΑΤΖΗΣ-Σειρά Βιβλικών μελετών (16).Movie_SnapshotLors d’une de nos discussions spirituelles avec mon épouse, avant son départ pour le Seigneur, elle a exprimé avec révérence et gratitude profonde envers Dieu une petite phrase, « Tout dépend de Dieu ! »  Je me suis empressé de répondre « Amen ! » Après quelques secondes et, après mure réflexion, j’ai ajouté : « Oui et non ! » Elle m’a regardé avec étonnement et m’a demandé : « Que veux-tu dire ? » Je lui ai répondu : « En réalité, tout dépend de nous et pas de Dieu ! L’amour de Dieu a fait tout pour nous. Il a sacrifié le Christ pour nous et a déposé pour nous dans notre compte bancaire spirituel toutes sortes de Ses bénédictions. Cela dépend de nous de nous servir d’elles dans notre vie. Dieu est prêt à les réaliser dans notre vie pourvu que nous les demandions de tout notre cœur et que nous soyons toujours et en toutes choses sincères envers Lui ! Si nous ne nous repentions pas et si nous ne continuions pas à nous repentir sincèrement pour nos péchés, et si nous ne croyions pas en Ses paroles et ne Lui avions pas confié notre vie, comment pourrait-Il jamais nous accorder Ses bénédictions ? Si notre cœur nous condamne pour un péché connu et pour des compromis pécheurs dans notre vie, nous L’empêchons d’exaucer nos prières et de nous faire du bien ! En conséquence, tout dépend de notre attitude [de notre cœur, c.-à-d. de notre volonté –  (Prov.23 :26)] envers Lui et envers nos prochains ! Parmi ces choses, cela inclut  l’efficace fonctionnement de notre foi !

Mon but dans le cadre de cette série est entre autres :

  1. 1.      De mettre l’accent sur l’importance fondamentale et unique de la repentance, et la nécessité absolue de maintenir une conscience sans reproche devant Dieu, qui, selon les principes et les commandements de Dieu, ne nous accuse pas pour un péché connu dans notre vie quotidienne.
  2. 2.      De mettre l’accent sur la nécessité inévitable d’exercer une foi en la parole de Dieu et une entière confiance dans le caractère de Dieu.

Quand la repentance et la foi fonctionnent bien :

  1. 1.      L’homme est pardonné, justifié, sauvé, adopté et il reçoit la vie éternelle :

Voici quelques versets d’une importance fondamentale :

  • « Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés » (Actes 10:43).
  • « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur » (Actes 3:19).
  • « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu » (Jean 1:12).
  • « Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ » (Gal.3:26; Jean 1:12).
  • « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle » (Jean 6:47).
  • « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3:36).
  • « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu » (Eph.2:8).
  • « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. Je ne rejette pas la grâce de Dieu; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain » (Gal.2:20-21).

            La foi qui sauve est toujours une foi pénitente; la foi sincère sauve et console; une foi faible mais sincère reçoit le Christ qui est Tout-Puissant. Jésus n’a jamais rejeté la foi faible mais seulement la fausse foi. Tous ceux qui ont mis leur confiance en Christ vont jouir de l’incorruptibilité et de l’immortalité (1Cor.15:42-54), et aussi d’un avenir glorieux lorsqu’ils deviendront non seulement comme Jésus-Christ (1Jean 3:2) mais aussi lorsqu’ils régneront avec Lui (2Tim.2:12). Il essuiera toute larme de leurs yeux……… (Apo.21:4).

2.   Quand l’homme croit sincèrement, il reçoit la promesse du Saint Esprit (Gal.3:14) et Son sceau sur lui (Eph.1:13). Les lois de Dieu sont gravées dans l’esprit et le cœur des croyants (Héb.8:10). La vraie foi est couronnée par le fruit de l’Esprit et est active et productive : elle mortifie le cœur humain en ce qui concerne les choses de ce monde.

La vraie foi produit l’obéissance spontanée et change radicalement le mode de vie ; elle ne peut pas être paresseuse ; elle conduit l’homme à un engagement sans réserve. Elle ne reste pas silencieuse. Elle parle de la Parole de Dieu et témoigne des choses merveilleuses que Dieu a œuvrées dans sa vie (Ps.116 DARBY).

  1. 3.  La vraie foi est victorieuse, les vrais croyants ne sont jamais défaits

La vraie foi exclut le doute, le découragement et les ‘impossibilités’. Les vrais croyants résistent jusqu’au sang, en luttant contre le péché (Héb.12:4). La vraie foi n’accepte pas la défaite… car la parole de Dieu ne peut pas être liée et les projets du Christ ne peuvent pas être annulés ! Les églises décident et travaillent sur base d’un vote majoritaire mais la vraie et correcte foi en Dieu constitue la majorité, une majorité qui tôt ou tard prévaudra. La parole de Dieu ne retourne point à Lui sans effet, sans avoir exécuté Sa volonté et accompli Ses desseins (Esa.55:11) !

Quelqu’un a dit : « Le chrétien engagé n’a pas besoin de l’approbation d’autres personnes tout comme le lion n’a pas besoin de l’approbation des brebis ! » « Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ » (Gal.1:10).

  1. 4.  La vraie foi est la clef qui donne la paix, la joie, la stabilité…

La vraie foi procure la paix du cœur et de l’esprit ! La vraie foi en l’amour parfait de Dieu chasse la crainte… (1Jean 4:18), car Dieu nous aime d’un amour parfait; Il règne et prend soin de nous. Ainsi la parole de Dieu est prouvée : « […] SI VOUS NE CROYEZ PAS, vous ne subsisterez pas » (Esa.7:9).

  1. 5.  La vraie foi des croyants les rend ‘prisonniers de l’espoir’

La vraie foi n’aboutit jamais au désespoir ; elle nous rend « captifs plein d’espérance » (Zec.9:12).  La foi crée de l’espoir ; pas de foi signifie pas d’espérance, mais juste des souhaits vagues, des possibilités ou des probabilités. Ceux qui ont une foi sincère peuvent espérer même contre tout espoir. La foi en Dieu n’accepte pas l’échec (Rom.4:18). « Quiconque croit en lui ne sera point confus » (Rom.10:11 and Rom.5:5). « L’espoir n’est jamais malade quand la foi se porte bien » (John Bunyan).

  1. 6.   La vraie foi accorde à l’homme un sixième sens
  • La foi peut « voir » même des choses invisibles et les attendre patiemment : « car il se montra ferme, comme voyant celui qui est invisible » (Héb.11:27). La foi peut voir et sentir des choses que l’âme et l’œil humains communs ne peuvent pas percevoir ; elle rend des choses invisibles évidentes ; elle peut même « voir » pendant des moments noirs de la vie et faire confiance à son Guide Fidèle ! «C’est par la foi qu’Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage, et qu’il partit sans savoir où il allait» (Héb.11:8).
  • La foi précède la vision et la compréhension ; elle dépasse notre intelligence ; la foi est le sixième sens de l’homme… « Jésus lui dit: Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu? » (Jean 11:40). La foi n’a pas besoin de diplômes en théologie afin de parler, prêcher, témoigner et agir ; elle peut prophétiser selon la mesure que Dieu a accordée (Rom.12:6).
  1. 7.   La foi est la seule chose qui satisfait le cœur de Dieu :

La vraie foi réjouit le cœur de Dieu parce que l’homme honore Sa véracité et Son amour (Héb.11:6) : « Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent » (Héb.11:6). Dieu n’a pas honte, donc, d’être appelé leur Père (Héb.11:16). La simple foi mais véritable donne un bon témoignage : Tous ceux qui avaient ou qui ont cette foi obtiennent un témoignage favorable (Héb.11:2), bien que certains d’entre eux n’ont pas obtenu ce qui leur était promis pendant qu’ils étaient encore en vie (Héb.11:39-40). Par conséquent : « […] Si vous ne croyez pas, Vous ne subsisterez pas » (Esa.7:9).

  1. 8.   La vraie foi fait confiance en l’amour, aux bons plans de Dieu et à Sa direction. Elle n’agit jamais en hâte.
  • Les croyants ne connaissent pas le chemin mais ils connaissent Celui qui les conduit et qui les accompagne. « Quiconque parmi vous craint l’Eternel, qu’il écoute la voix de son serviteur! Quiconque marche dans l’obscurité et manque de lumière, qu’il se confie dans le nom de l’Eternel, et qu’il s’appuie sur son Dieu! » (Esa.50:10). Il est en sécurité !
  • La vraie foi fait confiance à Dieu pour qui Il est; le croyant ne prête pas attention à ce qui se passe autour de lui et à ses sentiments… Il est « aveugle » et « sourd » aux choses de ce monde, mais il prête attention et a ses yeux ouverts aux choses de Dieu. C’est la raison pour laquelle Dieu l’appelle ‘parfait’ (Esa.42:19).
  • La vraie foi n’est jamais pressée et anxieuse : « Ne sortez pas avec précipitation, ne partez pas en fuyant; car l’Eternel ira devant vous, et le Dieu d’Israël fermera votre marche » (Esa.52:12).
  • « C’est pourquoi ainsi dit le Seigneur, l’Éternel: Voici, je pose comme fondement, en Sion, une pierre, une pierre éprouvée, une précieuse pierre de coin, un sûr fondement: celui qui se fie à elle ne se hâtera pas » (Esa.28:16 DRB).
  • Paul dit dans Romains 9:33 : « qu’il est écrit: «Voici, je mets en Sion une pierre d’achoppement, et un rocher de chute, » et « celui qui croit en lui ne sera pas confus » (DRB). Le vrai croyant n’agit jamais avec précipitation pour ne pas être confus. Par conséquent : Celui qui ne croit pas en Lui sera confus. C’est inévitable !
  1. 9.   La vraie foi fait toujours de bons choix
  • « aimant mieux être maltraité avec le peuple de Dieu que d’avoir pour un temps la jouissance du péché » (Héb.11:25). La vraie foi ne prête pas attention à la moquerie des non-croyants contre les croyants. « Mais maintenant ils en désirent une meilleure, c’est-à-dire une céleste. C’est pourquoi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité » (Héb.11:16). Le monde n’est pas digne aux yeux des croyants… Il s’affectionne aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre… (Col.3:2).
  • Elle choisit de ne pas avoir peur des mauvaises nouvelles. Le croyant vit dans un état d’optimisme vrai et stable : « Eternel, tu nous donnes la paix; car tout ce que nous faisons, c’est toi qui l’accomplis pour nous » (Esa.26:12). Par conséquent : « Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie » (Prov.4:23).
  1. 10.   La vraie foi ajoute une vertu après l’autre
  • « à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel la charité » (2Pie1:5-7). Personne ne peut ajouter une vertu quelconque dans sa vie s’il n’admet humblement qu’elle lui manque et s’il ne la demande de tout son cœur et d’une foi sincère.
  • « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre » (Jacq.1:5-6).
  • « Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui, étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d’après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces » (Col.2:6-7).

Seule la vraie foi reçoit les promesses de Dieu ; la vraie foi n’a aucune foi dans la foi mais en Jésus : La foi ne regarde pas en elle-même et ne s’admire pas. Elle admire le Seigneur Jésus-Christ ! « Mais celui en qui ces choses (vertus) ne sont point est AVEUGLE, il ne voit pas de loin, et IL A MIS EN OUBLI LA PURIFICATION DE SES ANCIENS PÉCHÉS. »  (2Pie.1:9). Quel avertissement !

  1. 11.   La prière fervente de la foi du juste est efficace

Il est écrit : « Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace »  (Jacq.5:16). Ailleurs, il est écrit : « C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir » (Marc.11:24), pourvu que notre cœur ne nous condamne pas (1Jean 3:21-22). La prière est la clef qui ouvre les portes du ciel. Sans confession, un cœur pur et une bonne conscience qui ne nous accuse pas, la prière n’est pas exaucée. C’est pourquoi, il est écrit : « Si j’avais conçu l’iniquité dans mon cœur, le Seigneur ne m’aurait pas exaucé » (Ps.66:18). L’Eternel condescend de juger son peuple selon sa justice, sa droiture et son innocence! « L’Eternel juge les peuples: Rends-moi justice, ô Eternel! Selon mon droit et selon mon innocence! » (Ps.7:8). Cela est étroitement lié aux versets suivants: « car je ne me sens coupable de rien; mais ce n’est pas pour cela que je suis justifié. Celui qui me juge, c’est le Seigneur » (1Cor.4:4); « car si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable »  (1Jean 3:20-22).

  1. 12.  La vraie foi transforme la vallée d’Acor (Trouble) en porte d’espérance

C’est vrai ! Dieu utilise la vallée d’Acor (de problèmes ou Trouble) ou la vallée de Baca (de pleurs) comme une porte d’espérance (Jos.7 :25, Osée 2:15 – DARBY et Ps.84:6-7) pour notre raffermissement spirituel. Combien de fois n’avons-nous pas vu quand nos pensées s’agitent en foule au dedans de nous, Ses consolations réjouir nos âmes (Ps.94:19) ! Et comme ils sont vrais les versets suivants :

  • « Il m’est bon d’être humilié (affligé – DARBY), afin que j’apprenne tes statuts Je sais, ô Eternel! que tes jugements sont justes; C’est par fidélité que tu m’as humilié (affligé – DARBY). Que ta bonté soit ma consolation, comme tu l’as promis à ton serviteur! Que tes compassions viennent sur moi, pour que je vive! Car ta loi fait mes délices» (Ps.119:71, 75-77).
  • « Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction produit la persévérance,la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance.Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné » (Rom.5:3-5). L’apôtre Paul a traversé de nombreuses tribulations ! Il était en perplexité, mais non dans le désespoir! Ses moments de crise ont été transformés en bénédictions et en de nouvelles portes de l’évangélisation ! La foi vraie et sincère attend toujours l’accomplissement des promesses de Dieu. L’homme de Dieu est nourri, rassuré et réconforté par les promesses de Dieu ! Par contre : « Il n’y a point de paix pour les méchants, dit mon Dieu » (Esa.57:21).
  1. 13.  La vraie foi rend l’homme obéissant et fidèle
  • « La fidélité dans de petites choses est une grande chose » a dit J. Chrysostome.
  • Sans consistance, il n’y a aucune force morale.
  • Du reste, ce qu’on demande des dispensateurs, c’est que chacun soit trouvé fidèle (1Cor. 4:2).
  • La crainte respectueuse de Dieu est la clef de la fidélité dans n’importe quelle situation. « Oh! s’ils avaient toujours ce même cœur pour me craindre et pour observer tous mes commandements, afin qu’ils fussent heureux à jamais, eux et leurs enfants! » (De.5:29).
  • « Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui »  (Jean.14:23) !!! Incroyable mais vrai !
  • « Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité » (Jaq.1:25).
  • « Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés » (Rom.2:13).
  • « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Mat.7:21).

14. En conclusion

« Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein » (Rom.8:28).

Et l’inverse est aussi vrai :

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au mal de ceux qui haïssent Dieu…

Toutes ces pensées me poussent à prier tous les jours pour que Dieu, le Père, comble tous ceux qui Lui appartiennent d’un esprit de foi, d’une obéissance de foi, d’une conscience pure et de la présence du Saint Esprit. Qu’Il avertisse ceux qui vivent dans le désordre, qu’Il console ceux qui sont abattus et surtout qu’Il nous remplisse tous d’un esprit de foi et d’un cœur pur. De même, qu’Il détruise toutes les œuvres de Satan.

 

Jean BALTATZIS

baltatzis@skynet.be

 A suivre…

ΔΙΑΔΩΣΤΕ ΤΟ ΑΡΘΡΟ ΣΕ ΦΙΛΟΥΣ ΣΑΣ