10. LE SALUT EN CHRIST ET LA QUESTION DE LA SÉCURITÉ ÉTERNELLE DU CROYANT [Chapitre 10].

ΔΙΑΔΩΣΤΕ ΤΟ ΑΡΘΡΟ ΣΕ ΦΙΛΟΥΣ ΣΑΣ

Chapitre 10 Suite du Chapitre 9

“Paroles enseignées par l’Esprit” (1Cor.2:13)

Un ministère par courriel pour la Gloire de Dieu.

Une série d’études bibliques sur

LE SALUT EN CHRIST ET LA QUESTION DE LA SÉCURITÉ ÉTERNELLE DU CROYANT

PARTIE B’ : Quel croyant risque de perdre son salut… (#1)

DANGERS DE PERDRE SON SALUT : « ‘Etudes  de Cases’ » (#1)

ΜΠΑΛΤΑΤΖΗΣ-Σειρά Βιβλικών μελετών (10).

Après avoir exposé les généralités concernant les dangers de perdre son salut, nous entamons l’examen de cas concrets dont la Bible parle. Je suis conscient que cette deuxième partie de ma Nouvelle Série pourrait devenir une source de contestation. Laissons, cependant, la Bible nous parler :

1. « Je te vomirai de ma bouche »

L’indifférence, l'autosatisfaction et la complaisance des croyants de Laodicée les avaient entraînés dans une oisiveté spirituelle et à presqu’aucune relation vitale avec le Christ. Leur zèle devait être rallumé ! Ils devaient se repentir.

Qu’en est-il des chrétiens tièdes ? Ces gens seront vomis de la bouche de Dieu selon Apo.3:14-19 : « Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche» (Apo.3:16). Que signifie la phrase, « Je te vomirai de ma bouche » ? Salut, sécurité, récompense, couronne, assurance ou REJET ? Le Seigneur dit au chrétien tiède qu’Il l’aime, qu’Il le reprend et qu’Il le châtie afin qu’il se repente et qu’il devienne zélé : Que va-t-il arriver à quelqu’un qui ne devient pas zélé et NE SE REPENT PAS ? (v.19). Est-ce qu’il va être sauvé s’il ne se repent pas à temps de sa tiédeur? Le Seigneur semble être dégoûté à cause de l’indifférence et de l’autosatisfaction qui régnait dans l’église de Laodicée…

Cette parole n’est pas valable seulement pour des églises tièdes mais aussi pour des personnes tièdes ! C’est la raison pour laquelle la Bible n’est pas seulement limitée aux promesses, mais elle est également pleine d’avertissements ! La loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles… ! (1Tim.1:9). Oui ! Des avertissements pour ceux qui marchent dans le désordre, qui balancent entre deux opinions, qui sont paralysés par l’indécision (1Rois 18:21), qui sont plutôt tièdes et qui risquent d’être vomis (Apo.3:16), qui n’ont pas décidé de se charger de leur croix et de suivre Jésus fidèlement ; qui ne sont pas conduits par l’Esprit de Dieu, qui ont la vue courte et qui ne portent pas dans leur vie le fruit de l’Esprit. Ils sont avertis de ne pas se tromper. Ils seront vomis de Sa bouche s’ils sont et demeurent tièdes !

Tous ceux qui seront rejetés ne sont pas de faux frères ou des hypocrites ! Leur vie est telle qu’elle ne peut pas leur assurer la vie éternelle! Ceux qui sont tièdes… ils ne sont pas accusés comme « incroyants » mais comme tièdes ! Les tièdes sont non seulement ceux qui n’ont pas d’ardeur mais également ceux qui ne prennent pas position contre le mal, contre l’injustice et contre le péché, en général !

Conclusion : Vous voyez, cher lecteur, on se réfère à des « chrétiens » qui, malgré leurs activités ecclésiastiques ou para-ecclésiastiques, marchent, indifféremment ou sans vraie ferveur spirituelle et qui ne sont pas conduits par l’Esprit Saint! Ils peuvent perdre le salut qui leur a été offert gracieusement par notre Père céleste à travers le sacrifice de son Fils Jésus-Christ sauf s’ils ne se repentent ! C’est le Seigneur Lui-même qui les appelle à la repentance parce qu’ils n’ont pas répondu dignement à l’appel du Seigneur !

NB.: Dans l’Evangile de Jean, ainsi que dans ses épîtres, le mot repentance n’existe pas. L’idée y est, toutefois, PLEINEMENT intégrée. Cependant les mots repentance ou repentir apparaissent d’une manière intense même menaçante dans le livre de l’Apocalypse où elle appelle les églises et même certaines personnes de se repentir, autrement elles subiront les conséquences de leur esprit impénitent! Dans certains cas le Seigneur leur fixe des ‘délais’ de Sa longanimité, chose qui est en concordance avec Rom.2.4-6. Dans d’autres cas comme dans Tite 3:10-11, Dieu ordonne à ses serviteurs de cesser d’essayer de réveiller des personnes spirituellement opiniâtres : « Eloigne de toi, après un premier et un second avertissement, celui qui provoque des divisions, sachant qu'un homme de cette espèce est perverti, et qu'il pèche, en se condamnant lui-même » (Tit.3:10-11).

La vraie foi ne peut pas exister sans repentance. La vraie repentance produit des œuvres, du zèle et le réveil spirituel ! C’est la raison pour laquelle Jean Baptiste et notre Seigneur Jésus-Christ ont commencé leur ministère avec la déclaration : REPENTEZ-VOUS ET CROYEZ(Marc 1:15). La clé est la repentance qui produit des fruits dignes de repentance. Ce n’est pas par hasard que notre Seigneur dit à Ses disciples: « Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez TOUS égalementNon, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez TOUS également » (Luc 13:3-5). Vous voyez, le Seigneur ne fait aucune distinction !

Ce qui compte, ce n’est pas de produire 30 ou 50 ou 100 %. NOUS NE SOMMES EN SÉCURITÉ QUE SI NOUS NOUS REPENTONS, AVOUONS ET ABANDONNONS NOTRE PÉCHÉ. OUI, ET SI NOUS METTONS NOTRE CONFIANCE EN CHRIST QUI A VERSE SON SANG POUR LA REMISSION DE NOS PECHES! Ceux qui ne se repentent pas n’ont pas leur place dans la famille du Christ. « Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi » (Jean 13:8). Que celui qui veut comprendre, qu’il comprenne!

Quelqu’un pourrait présenter l’argument que Dieu utilisera le châtiment pour sauver celui qui est tiède ou qui marche d’une manière désordonnée. C’EST VRAI ! Le châtiment de Dieu ne conduit pas obligatoirement à la repentance et au rejet de notre rébellion (Esa.1:5). « Quels châtiments nouveaux vous infliger, Quand vous multipliez vos révoltes? La tête entière est malade, Et tout le cœur est souffrant. » Le châtiment de Dieu n’est utile que pour ceux qui acceptent le châtiment de Dieu en s’humiliant devant Dieu et devant les hommes…Veuillez noter le verset suivant : « Car le jugement retournera à la justice, et tous ceux qui sont droits de cœur le suivront » (Ps.94:15). L’absence de droiture de cœur conduit à la rébellion (Esa.1:5). Faut-il oublier ce que Paul dit à propos de sa mission? Il a déclaré solennellement que sa mission était de témoigner: « … la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus-Christ » (Actes 20:21). Nous concluons par conséquent que la base de notre salut c’est le sacrifice de notre Seigneur Jésus-Christ, mais la clé de notre sécurité et de notre progrès spirituel est notre sincère repentance :

Pas de repentance ? Pas de correction !

Pas de repentance ? Aucun progrès spirituel !

Pas de repentance ? Pas de Christ !

Pas de repentance ? Pas de vie éternelle mais la mort éternelle !

2.  «… près de mourir… »

Il y a un verset très intéressant dans le livre de l’Apocalypse, qui se lit comme suit : « Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir; car je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu » (Apo.3:2). Ce verset montre au-delà de toute ombre de doute que l’apôtre Jean parle de chrétiens, qui étaient encore spirituellement vivants mais risquaient de mourir, à moins qu’ils ne soient fortifiés par d’autres chrétiens ou par les « responsables » d’Église qui étaient forts… et qui ont négligé de prendre soin des chrétiens faibles dont la vie était en jeu ! Attention ! Les morts ne peuvent pas mourir. Seuls ceux qui sont encore vivants peuvent mourir !

Qu’est-ce que le verset en question signifie ? Sécurité ou mort spirituelle imminente ou en cours ? Ainsi, les chrétiens faibles et instables, S’ILS NE SONT PAS FORTIFIÉS, sont près de mourir! [Paul, je pense, c’est pour cette raison qu’il a voulu visiter les frères dans toutes les villes où ils avaient annoncé la parole du Seigneur, pour voir « en quel état ils étaient» (Actes 15:36) de peur que le tentateur ne les ait tenté et que leur travail n’ait été en vain (1Thess.3:5)].

Dans Romains 14:15 (mais aussi dans 1Cor.8:11) nous avons le même concept concernant les frères faibles en Christ: « Mais si, pour un aliment, ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l’amour: ne cause pas, par ton aliment, la perte de celui pour lequel Christ est mort ». « …Ne cause pas, par ton aliment, LA PERTE de celui pour lequel Christ est mort ».

Ce que l’Apôtre Jean enseigne à l’église de Sardes, constitue d’une part un risque pour le chrétien faible et en même temps un très sérieux avertissement pour le chrétien fort qui, à cause soit de sa connaissance ou sa liberté spirituelle, ou soit à cause de son manque de discernement ou encore à cause de son manque d’amour provoquerait un scandale et la chute dans le péché du frère faible! Selon la Bible le frère faible PÉRIRA À CAUSE des frères qui sont plus forts et qui ne font pas leur devoir envers le frère faible pour lequel le Christ est mort : « Et par votre connaissance le FRÈRE faible périra, pour lequel le Christ est mort » (1Cor.8:11), à moins que ce frère réagisse positivement et à temps de lui-même selon la volonté de Dieu. C’est clair comme de l’eau de roche ! Naturellement, cela ne se rapporte pas qu’à des problèmes de certaines nourritures mais aussi à tout comportement mauvais ou irréfléchi. Donc, la responsabilité tombe sur les épaules de frères forts. D’autre part, tous les frères faibles ne périront pas parce qu’ils sont faibles. Ils risquent pourtant de perdre leur salut…

3. « Seigneur, Seigneur… »                             

Notre Seigneur Jésus-Christ a déclaré: « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande » (Mat.7:21-27).

            SVP, mon cher lecteur, faites également attention sur le principe extrêmement important de la vie chrétienne que l’apôtre Jacques déclare dans son épître: « ​Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements » (Jaq.1:22). Oui, ​en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements et en ayant une vaine religion (Jas.1:26). Dieu est concerné par notre cœur et notre conduite et pas par nos paroles…

Nous concluons, par conséquent, qu’ils ne sont pas accusés de personnes non-croyantes, mais comme un peuple qui marche dans le désordre, dans la désobéissance ! Donc, je répète, ce passage ne se réfère pas à des non-croyants, mais à des croyants ! Leur foi les fait appeler Jésus-Christ comme SEIGNEUR !

L’opération des miracles, de la prédication, de la prophétie, de talents exceptionnels ne sont pas nécessairement liée  à la  piété d’une personne ou à son caractère moral. Que pensez-vous du prophète Balaam, ou des magiciens d'Égypte?

Comment comprenez-vous ?

  • 1Cor.13:2 : « Et quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien ».
  • Luc 6:46 : « ​Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur! et ne faites-vous pas ce que je dis? ».
  • Rom.2:13 : « Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés. »
  • 2Cor.11:15 : « Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres ».
  • 1Jean 2:19 : « Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres; car s'ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu'il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres ».
  • Luc 9:49 : « ​Jean prit la parole, et dit: Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom; et nous l'en avons empêché, parce qu'il ne nous suit pas ».

Une chose est sûre pour ce genre de personnes : Même s'ils disent qu'ils ont de la joie, de l'espoir, du zèle; même s'ils disent qu'ils ont eu ou ont des visions, qu’ils ont parlé en langues (quel genre de langues et de quelle origine ?), qu’ils avaient été dans des extases, etc., ils n'ont jamais été de vrais chrétiens!

Au contraire : ceux qui ont construit leur maison sur le roc seront sauvés ! Quel est le sens des mots: « sur le roc » et « sur le sable » ? S’il-vous-plaît, arrêtez, réfléchissez, et n’oubliez pas que : « Celui qui dit: Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui » (1Jean 2:4). De tels menteurs seront-ils sauvés s’ils ne se repentent pas à temps? Dans le passage précité et dans un autre passage parallèle (Luc 13:26-27) nous voyons un autre aspect du même problème : « Alors vous vous mettrez à dire: Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues. Et il répondra: Je vous le dis, je ne sais d’où vous êtes; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d’iniquité. » L’expression « Nous avons mangé et bu devant toi », très probablement, se réfère à leur participation à la Table du Seigneur ! On n’exclut pas le cas qu’ils vivaient soit dans le péché soit qu’ils n’avaient pas mis en ordre leurs relations avec certains frères ou sœurs avec lesquels ils avaient des problèmes spirituels. De tels « ouvriers d’iniquité » seront-ils sauvés s’ils ne se repentent pas à temps? Une question se pose : avons-nous affaire avec des chrétiens nominaux ou avec des chrétiens désobéissants ? Je sais que certains de mes lecteurs s’opposeront en disant que les cas dont je parle n’ont jamais été des chrétiens ! Oui et Non! Certains d’entre eux ont bien commencé, mais ils ont été corrompus « en cours de route » … et ont fini mal, juste comme Démas, qui était l’un des collaborateurs de Paul ! Était-il un vrai disciple, digne de Jésus-Christ? (Nous allons revenir sur ce point plus tard en détail).

Je suis convaincu que beaucoup prétendront que mes ‘suppositions’ n’ont aucune valeur, mais ce que le Seigneur a déclaré « Je ne vous ai jamais connus ! » est absolument correct ! Ce sont les paroles du Maître qui ont de la valeur et pas les miennes. Pourtant, mes paroles, basées sur la Bible, ne mettent pas en question les paroles du Christ mais au contraire elles les renforcent : Jésus-Christ n’a pas contesté leurs réponses et Il ne les a pas accusés comme menteurs ou comme non croyants mais comme ouvriers d’iniquité ! Que je répète une chose : Si tu parles les langues des hommes et des anges, si tu as le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, même toute la foi jusqu’à transporter des montagnes, si tu n’as pas la charité, tu n’es rien (1Cor.13:2). Que celui qui veut comprendre, comprenne !

J’ai vu des croyants pendant ma longue expérience qui, soit pour un poste de pouvoir qu’ils ont acquis ou qui leur a été donné, se sont tournés vers l’amour d’argent ou la domination sur l’église. Malgré les protestations de l’église ou de certains croyants ils ont insisté obstinément dans  leur voie inique. Toute leur justice précédente n’a plus de valeur ! C’est comme s’ils n’avaient jamais été « justes » ou qu’ils n’avaient jamais cru au Seigneur. Il est bon de se rappeler ce que le prophète Ézékiel nous a enseigné : « Et si le juste se détourne de sa justice et commet l’iniquité, faisant selon toutes les abominations que le méchant commet, vivra-t-il? De tous ses actes justes qu’il aura faits, aucun ne viendra en mémoire; DANS son iniquité qu’il aura commise et DANS son péché qu’il a fait, EN eux il mourra. ……… Quand le juste se détournera de sa justice, et qu’il pratiquera l’iniquité, il mourra pour cela; dans son iniquité qu’il aura commise, il mourra. (« Tous ces cas sont-ils également inclus dans l’expression « je ne vous ai jamais connu » ?) Et quand le méchant se détournera de sa méchanceté qu’il aura commise, et qu’il pratiquera le jugement et la justice, celui-là fera vivre son âme. Puisqu’il prend garde, et se détourne de toutes ses transgressions qu’il a commises, certainement il vivra, il ne mourra point » (Ezé.18:24-28). « [………] Quand le juste se détournera de sa justice et pratiquera l’iniquité, il en mourra. Et quand le méchant se détournera de sa méchanceté et pratiquera le jugement et la justice, il vivra à cause de cela » (Ezé.33:11-19).

***

La base de notre salut est la foi au sacrifice de Jésus-Christ ! La clé, pourtant, de la sécurité et du progrès du croyant est la SINCERE REPENTANCE ! LA REPENTANCE ET LA CONFESSION A TEMPS, AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD !

 

Jean BALTATZIS

baltatzis@skynet.be

A suivre…

ΔΙΑΔΩΣΤΕ ΤΟ ΑΡΘΡΟ ΣΕ ΦΙΛΟΥΣ ΣΑΣ
Περί Γιώργος Οικονομίδης 947 Άρθρα
Γεννημένος τό 1960, ο Γιώργος Οικονομίδης ασχολήθηκε με διάφορες εργασίες ώς πρός τό ζήν. Τό έτος 1988 ο Λόγος του Θεού, η Αγία Γραφή, μπήκε πλέον στην ζωή του και -συγκρίνοντας την Αγία Γραφή με την θρησκεία- του ετέθη στην ψυχή του τό μεγαλύτερο ερώτημα... "ΘΡΗΣΚΕΙΑ ή ΧΡΙΣΤΟΣ"; και έκτοτε, εφόσον επέλεξε τόν Χριστό, παρέδωσε την καρδιά του στόν Κύριο και Σωτήρα του Ιησού Χριστό, όπου και Τόν υπηρετεί από τότε με ποικίλους τρόπους, όπως: Αρθρογράφος σε εφημερίδες με δική του μόνιμη στήλη και, εκφωνητής επί τριετία σε Χριστιανικό Ραδιοφωνικό Πρόγραμμα του εξωτερικού (στην Ελληνική γλώσσα), όπου συνεχίζει επί σειρά ετών την διακονία του στό διαδίκτυο με την Χριστιανική Ιστοσελίδα του "sporeas.gr", καταναλώνοντας με αγάπη την ζωή και τόν χρόνο του στό έργο αυτό. Για 15 περίπου έτη εργαζόταν την επιχείρηση του στό εξωτερικό, όπου με την Χάρη και την βοήθεια του Θεού την ξεκίνησε από τό "μηδέν". Τό έργο του Θεού συνεχίζεται ανά τόν κόσμο και ο Γιώργος Οικονομίδης καταναλώνεται στό να συμβάλει στό οικοδόμημα αυτό ανάμεσα στους Έλληνες συμπατριώτες του και όχι μόνον, παρουσιάζοντας την αλήθεια του Ευαγγελίου ενάντια στό ιερατικό κατεστημένο που αρέσκεται στό καλλιεργημένο ψεύδος.