ΔΙΑΔΩΣΤΕ ΤΟ ΑΡΘΡΟ ΣΕ ΦΙΛΟΥΣ ΣΑΣ

Paroles enseignées par l’Esprit” (1Cor.2:13)

Un ministère par courriel pour la Gloire de Dieu

 

CORRUPTION

En lisant la parole de Dieu, mon attention a été attirée par le verset, « Car nous ne falsifions point la parole de Dieu, comme font plusieurs; mais c’est avec sincérité, mais c’est de la part de Dieu, que nous parlons en Christ devant Dieu. » (2Cor.2:17). Alors je me suis dit : Si, aux jours des apôtres, il y avait « plusieurs » qui falsifiaient la parole de Dieu, à beaucoup plus forte raison il y en a maintenant, « …dans les derniers temps », pendant lesquels « Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens » (Mat.24:11 ; Mrc.13:22) et « …quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons » ! (1Tim.4:1)

Le mot « falsifier » ou « frelater » correspond au mot grec καπηλεύειν (prononcer : ‘kapilévin’) qui signifie la falsification qu’un marchand de vin ou un tavernier fait aux fins de réaliser un gain malhonnête. Ce verset se réfère sans aucun doute aux Judaïsants ainsi qu’aux faux docteurs qui mélangeaient la philosophie, la morale ou les traditions humaines avec la pure parole de la vérité Biblique. Par conséquent, ce mot, dans son contexte, signifie « corrompre » et est appliqué à ceux qui frelatent ou corrompent la parole de Dieu de quelque façon, dans la recherche du gain ou d’opportunité ou d’ambition.

Le problème de la falsification de la parole de Dieu par certains ouvriers n’est pas un phénomène de nos jours. Il y avait dans l’Ancien Testament des faux prophètes ! Citons, comme exemples, ce que certains véritables prophètes, Jésus-Christ et Ses apôtres ont dit:

  • Jérémie a parlé de faux prophètes qui faisaient dévier les foules par des songes qu’ils racontaient et par des paroles de Dieu qu’ils se dérobaient l’un à l’autre (Jér.23:30) ; aussi, présentaient-ils leur propre parole comme parole de Dieu. Il s’agissait de gens que Dieu, en réalité, n’avait point envoyés et autorisés… C’était pour cela qu’ils n’étaient d’aucune utilité pour le peuple (Jér.23:27-32). Jérémie, disait aussi que malgré la fausseté des dirigeants qui trompaient les foules, qui les égaraient et qui les dominaient, les foules y prenaient plaisir. Que pouvait-on faire à la fin? (Jér.5:31). Par conséquent, le «peuple» avait aussi sa propre responsabilité ! (Voir aussi: Zac.1:3-4; 7:9-14 ; Mic.3:5, 8 etc.)
  • Jésus-Christ a dit : « Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. » (Mat.24:24)
  • Paul n’a pas prophétisé en vain quand il disait qu’il viendrait un temps où les hommes ne supporteraient pas la saine doctrine mais, qu’ils auraient la démangeaison d’entendre des choses agréables et qu’ils se donneraient une foule de docteurs selon leurs propres désirs… (2Tim.4:3-4). Pourquoi ? Parce que certains docteurs ainsi que plusieurs de la foule avaient perdu la bonne conscience et avaient fait naufrage par rapport à la foi (1Tim.1:19). La parole de Dieu nous a prévenus que ces faux docteurs se multiplieraient dans les derniers temps, abandonnant la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons par l’hypocrisie de ces faux docteurs … enseignant pour un gain honteux (1Tim.4:1-3 et Tit.1:11). «… de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les coeurs des simples. » (Rom.16:18). C’est pourquoi Paul exhortait les croyants à ne plus être des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction (Eph.4:14). Et il prophétisait que les hommes méchants et imposteurs avanceraient toujours plus dans le mal, égarant les autres et égarés eux-mêmes (2Tim.3:13);
  • Pierre a prophétisé que – comme dans le passé il y avait de faux prophètes – il y aurait de même parmi nous de faux docteurs, qui introduiraient des sectes pernicieuses. Ceux-ci, reniant le maître qui les a rachetés, attireraient sur eux une ruine soudaine et que plusieurs les suivraient dans leurs dissolutions, et que la voie de la vérité serait calomniée à cause d’eux, car, par cupidité, ils nous trafiqueraient au moyen de paroles trompeuses ! (2Pie.2:1-3);
  • Jean n’a-t-il pas écrit dans le même esprit que nous ne devons pas ajouter foi à tout esprit mais qu’il faut éprouver les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu ? (1Jean 4:1). Dans son livre L’Apocalypse il parle à plusieurs reprises de fausses doctrines : de Balak, des Nicolaïtes et de Jésabel (Apo.2:14-15, 20);
  • Jude, dans son épître nous a prévenus en nous disant qu’ils se glisseraient parmi nous certains hommes impies qui changeraient la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renieraient notre seul Maître et Seigneur Jésus-Christ (Jude 1:4).

De nos jours, le problème de Judaïsants est, en réalité, inexistant mais il a pris d’autres formes : mélange, d’une part, avec la philosophie, la sociologie, la psychologie et d’interprétation de la parole de Dieu selon leurs désirs et d’autre part, avec la tendance mondaine de « moderniser » la parole de Dieu pour la rendre plus attrayante aux foules ! A cette fin, ils utilisent la technologie moderne, la psychologie de masse et les ‘dons miraculeux’. De cette manière, Satan visait et vise à corrompre l’Evangile. Dans certains cas, le ministère chrétien s’exerce par la puissance de la chair et pas dans la puissance de Dieu, parce que, comme Nadab et Abihu, certains prédicateurs essaient d’évangéliser les gens avec un feu étranger, pas allumé divinement (Lév.10:1-2). La sociologie, la psychologie, les réflexions humaines, les guérisons émotionnelles, le parler doux, la paix à tout prix sans sincère réconciliation, l’évangélisation modernisée par des méthodes accompagnées par… beaucoup de décibels… attirent des gens en masse, mais peuvent-ils vraiment sauver des âmes? Ils parlent sur la nécessité de la réconciliation pour la prospérité de l’église, de la famille etc., mais eux ne font pas le premier pas à cette fin…

Les faux docteurs ou prophètes, de nos jours, peuvent falsifier la parole de Dieu :

1. Par des erreurs doctrinales

Certaines personnes peuvent falsifier la parole de Dieu par des déguisements afin de l’adapter à des hommes à l’esprit charnel. De cette manière, aucune impiété n’est facilement détectée étant donné que les faux ouvriers recherchent les applaudissements des hommes ou ils recherchent un meilleur poste ou un gain sordide (1Tim.3:8). Le mot adultérer ou camoufler exprime bien cette falsification de la sainte parole de Dieu.

2. Par des campagnes publicitaires concernant des spectacles miraculeux

Certains « religieux » modernes essayent d’attirer les foules, soit dans les églises, soit dans les rallyes d’évangélisation, par des campagnes publicitaires de guérisseurs, de chasseurs des démons, de grands musiciens, de fameux orateurs etc., touchant les cordes sentimentales des gens… Ils essaient d’instiller la foi et de créer, ainsi, des réveils spirituels par de telles méthodes. De plus, nombreux sont les missionnaires itinérants qui essaient d’amener le peuple à croire en Christ en leur racontant des miracles merveilleux qui se passent en Afrique ou en Amérique Latine ou ailleurs. Ils n’essaient pas d’amener les gens à Dieu et au salut de leur âme par la Parole de Dieu, par la repentance et la foi en Christ, mais par des miracles impressionnants ! La rémission des péchés ne vient pas par des miracles mais par la repentance et la foi au sacrifice de Jésus (Mrc.1:4; Act.2:38): “Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur” (Act.3:19). Voilà la raison pour laquelle nous avons des chrétiens faibles et trébuchants parce qu’ils ne se sont pas convertis et n’ont pas été consolidés par la Parole de Dieu, par la repentance et la foi. Jésus a dit: « …S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait. » (Luc 16:31 et Jean 5:47). Tous ces « spectacles » s’accompagnent d’une pluie d’«applaudissements», d’«amen», et d’«alléluia» ! Je souhaite que tous fussent de vrais miracles menant au salut! Je ne suis pas contre les miracles ni contre les dons miraculeux. Je suis simplement contre les “chrétiens charlatans” et contre les gens qui prétendent avoir des dons miraculeux. De telles personnes sont bien accueillies par des gens qui ignorent la Bible ou qui ne sont pas bien versés dans les vérités Bibliques… L’accent devrait être mis sur la Parole de Dieu par laquelle la guérison, la délivrance et le salut peuvent avoir lieu à tout moment, au Nom de Jésus. Le salut des âmes perdues devrait être la cible!

Notre Seigneur Jésus-Christ ou ses apôtres appliquaient-ils des méthodes de guérison ou des campagnes publicitaires semblables à celles qu’appliquent les évangélistes / guérisseurs modernes? Lisons la Bible attentivement et comparons ! En outre, n’oublions pas que Satan lui-même peut se déguiser en ange de lumière et ses disciples en ministres de justice (2Cor.11:14-15). En effet, Satan peut aussi faire des miracles jusqu’à un certain point (Ex.ch.7 et 8) et il est également capable d’inspirer le doute même à propos de vrais miracles et de les attribuer à d’autres facteurs…

3. Par des traditions erronées qui annulent les vérités Bibliques de base

Les grandes églises ou dénominations officielles ont, en réalité, perdu leur chemin à cause de leurs traditions qui les font dévier de la pureté et de la simplicité de l’évangile salutaire Christocentrique ! Et, même les églises ou dénominations qui ont retenu les bons éléments d’un sain enseignement Biblique, ont créé de nouvelles traditions d’ordre spirituel et/ou administratif par l’intermédiaire de leurs propres constitutions… Par leurs nouvelles traditions ils annulent la parole de Dieu. Ils honorent Dieu des lèvres mais leur coeur est éloigné de Lui. C’est en vain qu’ils L’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. Si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse (Mat.15:6-14).

4. Par mettre l’accent sur seules certaines vérités Bibliques

Certaines églises prétendent qu’elles prêchent toutes les vérités qui sont incluses dans l’Evangile. Ce serait une chose merveilleuse, si c’était vrai, et s’il ne s’agissait pas d’un euphémisme! Certaines églises mettent l’accent sur le coté pratique de bonnes œuvres, d’autres sur l’importance de la foi et d’autres sur les dons du Saint-Esprit etc. Quand l’accent, par exemple, est mis sur les bonnes œuvres, alors l’importance de la foi et de la grâce de Dieu est minimisée ! Quand l’accent est mis sur les dons de l’Esprit Saint et non sur Son fruit, sur les louanges, sur les alléluias, sur les « guérisons miraculeuses » etc., il y a quelque chose qui cloche ! Non ! La prédication doit, d’une part, attaquer le péché hardiment, attirer l’attention des auditeurs sur les conséquences éternelles du péché, appeler les gens à la repentance et, d’autre part, proclamer la miséricorde, le pardon, la grâce et l’amour de Dieu. Seule la grâce de Dieu peut sauver, mais la grâce sauve seulement les pécheurs qui ont reconnu leur culpabilité, qui se sont repentis, qui ont confessé leurs péchés, qui ont compris la dimension de la Croix de Jésus et qui ont pris la décision irrévocable de rendre leur vie conforme à la volonté de Dieu.

5. Par de fausses espérances, consolations et sécurités

Il y a des églises dans lesquelles les mots « Enfer », « condamnation éternelle », « ruine éternelle » etc., que Jésus et les apôtres utilisaient souvent, n’ont pas été entendus pendant des décennies! L’Église de Dieu n’a pas besoin d’orateurs « doux » qui n’ont jamais blessé les sentiments de personne, qui n’ont jamais irrité personne mais qui rarement éveillent un croyant et rarement sauvent un incroyant! Les pasteurs ne doivent pas donner à leurs auditeurs fausse espérance, consolation et sécurité. Combien utile serait-il pour ceux qui prêchent de se rappeler la prédication et la vie de véritables prophètes de Dieu, de Jésus et des apôtres ! Toute interprétation de la grâce de Dieu qui soulage le pécheur de sa responsabilité de se repentir et de changer sa vie n’est pas de Dieu et n’est pas conforme à la vérité révélée. Dieu ne fera pas pour l’homme ce que l’homme doit faire lui-même.

Combien il est regrettable que le verset Jean 3:16 soit utilisé pour ne présenter que l’amour de Dieu et réconforter les auditoires ! Rien n’est mentionné au sujet de la perdition éternelle et, en général, aux conséquences d’incrédulité!!! “… Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui! (Jean 3:35-36). Il s’agit d’une fausse expositionde la parole de Dieu ! Combien il est triste de voir des ouvriers de Dieu, le dimanche matin, quand l’Eglise est d’habitude pleine de croyants et de non-croyants ou sympathisants, ne pas disposer de cinq minutes, pour incorporer dans leurs messages COMMENT l’homme peut être sauvé, DE QUOI il est sauvé et lancer un appel à la repentance et à la foi en l’Evangile de la grâce de Dieu ! (Mrc.1:15). Oui, et combien il est triste ne pas donner à l’auditoire des avertissements concernant les conséquences de la désobéissance et du péché en général ! (Luc 13:3, 5). Sermons qui ne contiennent d’avertissements concernant les conséquences de la désobéissance aux commandements de Dieu peuvent être comparés à des cartouches à blanc. Si l’ouvrier n’est pas animé d’un zèle fervent pour que les gens ne périssent pas et qu’ils soient gagnés à Christ, il a perdu le zèle et tôt ou tard il entendra, “Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières oeuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. (Apo.2:5)

De plus, il y a des prédicateurs qui parlent comme les faux prophètes que le prophète Jérémie accuse : « Ils pansent à la légère la plaie de la fille de mon peuple: Paix! paix! disent-ils; Et il n’y a point de paix; » (Jér.6:14 ; 8:11). S’ils voulaient vraiment sauver des âmes pour l’éternité et édifier vraiment les croyants, ils feraient ce que Paul faisait : « car je vous ai annoncé tout le conseil de Dieu, sans en rien cacher……… je n’ai cessé nuit et jour d’exhorter avec larmes chacun de vous. » Paul ne dit pas « consoler » ou « encourager » mais exhorter avec des larmes! (Ac.20:27-31, 27). Pourquoi avec des larmes ? En outre, ils parlent toujours avec de l’optimisme pour l’avenir, pour des réveils imminents etc., et ils prophétisent pour des salles pleines à craquer et que ‘tout va bien’ ! Ils évitent systématiquement de mentionner pourquoi il n’y avait pas de réveils pendant les années précédentes !!! Pour certains d’entre eux « la foi » est égale à l’autosuggestion !

La plupart des prédications de nos jours ont un caractère soit de cours d’éthique, soit d’encouragement et de réconfort des croyants – et même de non croyants – qui se trouvent en face des difficultés de toute sorte (de santé, d’argent, de travail, de maladie etc.), soit d’exhortation pour une vie plus riche, spirituellement parlant, soit pour une vie plus active, plus zélée et plus proche au cœur de Dieu. Réconforter et exhorter sont des choses tout à fait louables ! Mais, qu’est-ce qu’il va se passer si les croyants ou les non-croyants n’obéissent pas aux exigences de la parole de Dieu ? On n’entend plus d’avertissements ! Plusieurs prédicateurs se tiennent sur le mont Gerizim, pour prononcer la bénédiction au peuple; peu nombreux sont ceux qui se tiennent sur le mont Ebal, pour prononcer aussi la ‘malédiction’ aux impénitents !!! (Deut.27:12-13). Ou encore, certains prédicateurs chrétiens qui aiment prêcher sur des thèmes de l’Ancien Testament, prêchent comme des Rabbins juifs ! Le nom de Jésus-Christ n’est même pas mentionné ! Rien quant à la manière dont le pécheur peut être sauvé !!!

Nous constatons alors que l’Eternel envoyait des prophètes parmi les enfants d’Israël pour les ramener à Lui, mais ils n’écoutèrent point les avertissements qu’ils en recevaient (2Chr.24:19). La même chose s’est reproduite quand Jésus-Christ est venu ! Dans presque tous Ses enseignements il y avait des avertissements pour tous ceux qui désobéiraient aux commandements de Dieu. Et que dirions-nous des apôtres ? Lisons attentivement leurs écrits et nous verrons facilement, de premier abord, qu’ils parlent de deux choses, d’une manière sans équivoque : Que tous ceux qui désobéissent auront en premier lieu, des répercussions fâcheuses au niveau de leur développement spirituel et en deuxième lieu, ils moissonneront les conséquences de leur désobéissance pendant leur vie au-delà de la tombe… L’apôtre Pierre dans ses deux épîtres se voyait obligé aussi longtemps qu’il était dans cette ‘tente’, de tenir en éveil les chrétiens contemporains par des avertissements (2Pie.1:13 et 2Pie.3:1).

INTEGRITE

L’apôtre Paul, pourtant, parlait avec sincérité (c à d, honnêteté, pureté et simplicité), de la part de Dieu (car il était envoyé par Lui et agissait selon Son commandement), en Christ (au nom et dans le service du Christ) et devant Dieu (comme si Son oeil était toujours sur lui). En d’autres termes, Paul cherchait à exprimer la vérité simple de l’Evangile de Jésus-Christ. Il n’avait point une conduite astucieuse et il n’altérait point la parole de Dieu, mais, en publiant la vérité, il se recommandait à toute conscience d’homme devant Dieu (2Cor.4:2). Tout son être était empreint par la crainte de Dieu ! La crainte de Dieu est la source de toute vertu… L’homme intègre est celui qui a donné son cœur à Dieu intégralement et qui ne se comporte point comme certains employés qui travaillent assez pour qu’ils ne soient pas licenciés. Ce n’était pas donc en vain que Paul avait écrit, « Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres. » (2Cor.11:13-15). C’est dans cet esprit que Paul a écrit à Timothée, ce jeune homme de Dieu intègre, en l’exhortant de s’efforcer de se présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité et qui évite les discours vains et profanes (2Tim.2:15-16). Aussi, il disait à Tite : « te montrant toi-même à tous égards un modèle de bonnes oeuvres, et donnant un enseignement pur, digne » (Tit.2:7). Il disait aussi : « Car ce qui fait notre gloire, c’est ce témoignage de notre conscience, que nous nous sommes conduits dans le monde, et surtout à votre égard, avec sainteté et pureté devant Dieu, non point avec une sagesse charnelle, mais avec la grâce de Dieu. » (2Cor.1:12).

Nous ne devrions jamais oublier ce qu’une personne d’intégrité, complètement consacrée en Dieu, peut réaliser ! Rappelons-nous Paul, Esther, Néhémie, etc. Quelqu’un a dit que « l’intégrité est la base de leadership. Vous pouvez conduire des personnes seulement si elles vous font confiance. Si vous perdez la confiance des personnes, vous avez perdu tout… Tite 2:6 nous indique qu’un chef doit être irréprochable ». Ce verset parle de l’intégrité, qui est la toute première qualification d’un chef. Ephésiens 5:3 nous avertit, « Que l’impudicité, qu’aucune espèce d’impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints. » Un homme d’intégrité est engagé à honorer Jésus-Christ par l’obéissance à la parole de Dieu dans la puissance de l’Esprit Saint. Il est engagé à garder ses promesses et les valeurs bibliques. Il est engagé à influencer son environnement en étant obéissant au plus Grand Commandement d’aimer Dieu avec tout son être et aimer son voisin comme soi-même ainsi que la Grande Commission d’évangéliser le monde (Mt.28:19-20).

Depuis toujours, Dieu nous demande de Le servir en intégrité et en vérité (Jos.24:14 DRB), de Le célébrer avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité (1Cor.5:8) et que nous soyons purs et irréprochables (Php.1:10). Cela signifie que « l’intégrité » est égale ou plutôt synonyme de « l’honnêteté » et elle s’exprime par la fidélité. L’homme de Dieu dit toujours la vérité dans son cœur (Ps.15:2 et 51:6a). Par conséquent, l’intégrité de coeur est indispensable pour la vie chrétienne.

Paul, dans sa vie de chaque jour, montrait son intégrité, son honnêteté et sa pureté ! Nous pouvons avoir la preuve de son intégrité quand nous lisons, par exemple, la manière dont il voulait transférer l’argent que l’église de Corinthe lui avait confié pour les pauvres de Jérusalem (2Cor.8:19-20), ou comment il se comportait : « …nous nous rendons à tous égards recommandables, comme serviteurs de Dieu, ……… par la pureté, …par une charité sincère,… étant regardés comme imposteurs, quoique véridiques; … ». (2Cor.6:3-10). En outre, il travaillait de ses propres mains afin de n’exiger rien des autres mais, au contraire, d’offrir gratuitement l’Evangile sans user de son droit de prédicateur de l’Evangile. (1Cor.9:18).

CONSÉQUENCES

En ce qui concerne les conséquences, elles sont de deux sortes : des conséquences pendant notre vie et des conséquences après la mort. Dans l’Ancien Testament nous avons plusieurs cas de crises par lesquelles le peuple d’Israël a passé à cause de leur rébellion et de leurs péchés. Le Seigneur était « obligé » de les faire passer par la captivité pour leur bien (Jér.24:5) et de les livrer entre les mains des peuples étrangers » (Néh.9:30). En ce qui concerne la vie après la mort, mentionnons deux versets : “… celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui! (Jean 3:35-36) et « Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. » (Gal.6 :8)

Conclusion : « Celui qui méprise la parole se perd, mais celui qui craint le précepte est récompensé. » (Pr.13:13 et Deut.18:18-19). Celui/celle qui n’étudie pas la Bible et ne l’obéit pas, tôt ou tard il/elle perdra son chemin. « Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché. » (Jaq.4 :17)

EXHORTATIONS

Chers amis ! Soyons sincères ! Soyons honnêtes ! Soyons attentifs aux avertissements quant à la correction car ils constituent « le chemin de la vie » (Pr.6:23). Si nous aimons la vérité de Dieu et nous nous soumettons de tout notre cœur à Sa vérité nous serons sauvés nous-mêmes et nous deviendrons des instruments utiles aux mains de Dieu pour sauver d’autres. Le Christ, lequel a été livré pour nos offenses et est ressuscité pour notre justification, sera glorifié. Il est très utile de se rappeler ce que le prophète Ezéchiel nous dit dans son livre concernant notre responsabilité d’avertir les injustes et les justes du danger qu’ils risquent quand ils n’obéissent pas aux avertissements de Dieu (Ezé.3:17-21 et 33:3-9). Quand un frère ou le dirigeant de notre église nous avertit ce n’est pas pour nous humilier mais pour nous faire du bien ! (1Cor.4:14). L’homme peut humilier son prochain. La vérité jamais ! La vérité, affranchit, fait du bien et élève l’homme… Paul a écrit : « C’est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. » (Col.1:28).

Oh, Seigneur, aide-moi, à répondre toujours à tes exigences et à devenir un vrai imitateur de Paul comme lui était lui-même imitateur de Christ… (1Cor.11:1)

Jean BALTATZIS

baltatzis@skynet.be

 

ΔΙΑΔΩΣΤΕ ΤΟ ΑΡΘΡΟ ΣΕ ΦΙΛΟΥΣ ΣΑΣ

By Γιώργος Οικονομίδης

Γεννημένος τό 1960, ο Γιώργος Οικονομίδης ασχολήθηκε με διάφορες εργασίες ώς πρός τό ζήν. Τό έτος 1988 ο Λόγος του Θεού, η Αγία Γραφή, μπήκε πλέον στην ζωή του και -συγκρίνοντας την Αγία Γραφή με την θρησκεία- του ετέθη στην ψυχή του τό μεγαλύτερο ερώτημα... "ΘΡΗΣΚΕΙΑ ή ΧΡΙΣΤΟΣ"; και έκτοτε, εφόσον επέλεξε τόν Χριστό, παρέδωσε την καρδιά του στόν Κύριο και Σωτήρα του Ιησού Χριστό, όπου και Τόν υπηρετεί από τότε με ποικίλους τρόπους, όπως: Αρθρογράφος σε εφημερίδες με δική του μόνιμη στήλη και, εκφωνητής επί τριετία σε Χριστιανικό Ραδιοφωνικό Πρόγραμμα του εξωτερικού (στην Ελληνική γλώσσα), όπου συνεχίζει επί σειρά ετών την διακονία του στό διαδίκτυο με την Χριστιανική Ιστοσελίδα του "sporeas.gr", καταναλώνοντας με αγάπη την ζωή και τόν χρόνο του στό έργο αυτό. Για 15 περίπου έτη εργαζόταν την επιχείρηση του στό εξωτερικό, όπου με την Χάρη και την βοήθεια του Θεού την ξεκίνησε από τό "μηδέν". Τό έργο του Θεού συνεχίζεται ανά τόν κόσμο και ο Γιώργος Οικονομίδης καταναλώνεται στό να συμβάλει στό οικοδόμημα αυτό ανάμεσα στους Έλληνες συμπατριώτες του και όχι μόνον, παρουσιάζοντας την αλήθεια του Ευαγγελίου ενάντια στό ιερατικό κατεστημένο που αρέσκεται στό καλλιεργημένο ψεύδος.